Le Festival du Film Francophone d’Angoulême qui s’est tenu du 25 au 30 Août a été l’occasion d’assister à de très nombreux films présentés en avant-première (notre sélection, ICI), dont certains étaient en compétition (ce qu’on a vu !).

Le Palmarès est connu depuis le 30 Août :

– Much Loved de Nabil Ayouch  (sortie en salle le 16 septembre) est récompensé par le Valois d’Or et le Valois de la meilleure actrice pour Loubna Abidar  : on ne l’a pas vu… mais promis, il sera prochainement chroniqué sur le Blog du cinéma!

Je ne suis pas un salaud de Emmanuel Finkiel (sortie prochainement) est récompensé par le Valois de la meilleure mise en scène et le Valois du meilleur acteur pour  : on l’a vu et c’était l’un de nos coups de coeur !

La passion d’Augustine de Léa Pool (sortie prochainement) est récompensé par le Valois du public pour : on l’a vu et là aussi on avait été enthousiasmé ! 

– Je suis à toi de David Lambert (sortie en salle le 7 octobre) est récompensé par le Valois du scénario et le Valois Magelys prix des étudiants. Critique bientôt !

FFA 2015

FFA 2015

Alors, on vous dresse un petit bilan très positif de ce Festival :

– 14 films en avant-première (dont 5 en compétition) ont été vus:

On a pu assister à une naissance difficile et à la difficulté d’être une mère (Post-Partum de Delphine Noëls, très intense). La mort aussi était présente, choisie et partagée en famille (La dernière Leçon de , délicat) ou subie lors de funérailles d’un père (Paris-Willouby de Quentin Reynaud et Arthur Delaire) ou d’une mère (21 nuits avec Pattie de Arnaud et ).

On a voyagé en en train et en bateau en Inde (Un + Une de ),  à cheval dans la nature magnifiée de la France de la fin de guerre de 14-18 (L’odeur de la mandarine de Gilles Legrand), au Québec dans les années 60 (La Passion d’Augustine de Léa Pool) et enfin au Tchad (Les Chevaliers Blancs de Joachim Lafosse, en projection surprise). On a vu des films adaptés de livres éponymes et dont les auteures étaient présentes lors du Festival (Boomerang par Tatiana de Rosnay et La dernière leçon de Noëlle Châtelet)

On a assisté à quelques règlements  de comptes en famille et à des révélations de secrets (Boomerang de François Favrat et Belles- Familles de ) mais aussi à des rencontres rafraîchissantes et assez improbables (Un début Prometteur de Emma Luchini et 21 Nuits avec Pattie des frères Larrieu) et on a été scotché par deux drames à dimension sociale- coups de coeur-  (Je suis un soldat de Laurent Larivière et Je ne suis pas un salaud de Emmanuel Finkiel).

Des acteurs et actrices ont confirmé leur potentiel dramatique et leur intensité de jeu :  (Je suis un soldat et Les chevaliers blancs), Nicolas Duvauchelle (Je ne suis pas un salaud), Jean- Hugues Anglade (Je suis un soldat), Sandrine Bonnaire (La dernière leçon), (L’odeur de la mandarine), (Boomerang ), Vincent Lindon et  (Les chevaliers blancs) et  (Un + Une)…

…Quand d’autres s’y sont révélés: Mélanie Doutey (Post-Partum), Marthe Villalonga et Antoine Duléry (La dernière leçon), Manu Payet (Un début Prometteur) et Alice Pol (Un + Une)

Des acteurs nous ont fait rire par leur jeu cabotin et décalé : André Dussolier (Belles-Familles et 21 Nuits avec Pattie) et (Un début Prometteur) et on a assisté à la révélation d’acteurs lumineux: Lysandre Ménard  (La Passion d’Augustine), Veerle Baetens (Un début Prometteur) et Dimitri Storoge (L’odeur de la mandarine).

Enfin, on a retrouvé avec plaisir de grands acteurs dans des rôles secondaires : Denis Lavant, Philippe Rebbot et Laurent Poitrenaux (21 Nuits avec Pattie), Vladimir Yordanoff (Boomerang ) et Laurent Capelluto (Je suis un soldat).

– On a fait une Interview avec le réalisateur Laurent Larivière pour son magnifique film Je suis un soldat avec Jean-Hugues Anglade et Louise Bourgoin : elle sera très prochainement publiée sur Le Blog du Cinéma

– On a assisté à la première Master Class de Jean Dujardin, à l’occasion de la présentation de Un + Une de Claude Lelouch: elle sera très prochainement publiée sur le Blog du Cinéma

Bref, une belle moisson que cette 8ème Edition du Festival du Film Francophone d’Angoulême !