[critique] 7 Secondes (V)

Un expert du cambriolage dérobe sans le savoir une toile de Van Gogh et tente de sauver son partenaire pris en otage par des gangsters à la recherche de la fameuse toile.

Note de l’Auteur

[rating:1/10]

Date de sortie : 2004
Réalisé par Simon Fellows
Film américain
Avec Wesley Snipes, Tamzin Outhwaite, Martin Wheeler
Durée : 1h32min
Titre original : Seven seconds (V)
Bande-Annonce :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=6a8qU7Kfu-w[/youtube]

S’il existe une notice de création de films d’action, Simon Fellows la possède. Son film, 7 Secondes, à défaut de posséder les quelques qualités d’un film d’action, en possède les pires caractéristiques. L’inconvénient est que Simon Fellows n’a pas su les utiliser avec intelligence. Nous y trouvons donc de l’humour-qui-ne-fait-pas-rire, du sexe et des femmes, du sexe et des muscles sans oublier bien sûr, les explosifs toujours bien placés dans le décor.

Tout y est ! Après 5 minutes de courtes présentations des personnages à la personnalité très limitée, le film est propulsé par une cascade de détonations qui ne cesseront que grâce au générique de fin. Tout aussi remarquable, ce choix de mise-en-scène qui concerne les cascades des voitures : en début de film, elles se tordent merveilleusement bien, puis, comme par miracle, elles ont la faculté d’exploser pour la scène finale. L’apothéose par les flammes, quelle trouvaille !

Concentrons-nous sur l’histoire, car, oui, il y en a une. Il s’agit non seulement du braquage de plusieurs fourgonnettes de banques et aussi d’un vol inopiné d’un tableau d’art recherché par un homme très, très puissant. C’est ainsi une histoire-prétexte pour glisser ces nombreuses voitures plus souvent dans les airs que sur le bitume. Il est néanmoins difficile de considérer la qualité du jeu des comédiens puisqu’ils ne s’arrêtent que très rarement de courir ou de bondir avec les voitures. Pour résumer, le méchant est très méchant et le héros toujours plus fort.

En réalité, même si le souhait du spectateur est de simplement se divertir avec un film « pas prise de tête », 7 Secondes écœure. Certains films savent user avec finesse des effets spéciaux et des cascades, mais dans ce film, le regard s’épuise simplement de ces images redondantes qui ne font que déconfire le cerveau. 7 secondes aurait été la durée parfaite de ce film. Malheureusement, il y en a 6053 de trop.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Un avis sur cet article ?x
()
x