Affiche de la série UTOPIA

“Utopia” est une bande-dessinée légendaire sur laquelle plane le mystère. Mais quand Ian, Becky, Grant et Wilson, un petit groupe de personnes qui n’avaient jusqu’alors aucun lien, se retrouvent chacun en possession d’un exemplaire original du manuscrit, leurs vies basculent soudainement et brutalement. Immédiatement pris pour cible par une impitoyable organisation meurtrière connue sous le nom du Network, les membres du groupe, terrifiés, n’ont plus qu’une seule solution s’ils veulent survivre : courir !

Note de l’Auteur

[rating:8/10]

Saisons : 1
Nombre d’épisodes : 6
Format : 55 minutes
Date de 1ère diffusion : 15 Janvier 2013 (Channel 4)
Date de 1ère diffusion FR : Septembre 2013 (Canal+ Series)
Titre original : Utopia
Création : Denis Kelly
Avec Fiona O’Shaughnessy, Alexandra Roach, Nathan Stewart-Jarrett

Bande-annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

J’aime ce qui est beau. Je sais, j’étudie la pharmacie, et non pas la psychologie, mais sans être titulaire d’un master, je suis comme vous à cette lecture, et me dis : « Le fameux complexe du moche ». Vous n’avez pas tort. Il faut bien compenser. Surtout, je me dis que cette première phrase est très bête et évidente lorsque je me relis. Mais comme d’habitude, mon égocentrisme prend le dessus, et je me retrouve encore à parler de moi et expier mes craintes et défauts. C’est ainsi. Le psy, c’est pas remboursé aussi ! Alors j’en profite.

Car UTOPIA est une série léchée et absolument renversante de beauté ! La touche visuelle de l’univers est irréprochable. La photo est très belle et donne un aspect bande dessinée à la série. L’atmosphère est colorée, très travaillée. Le charme graphique est alors indéniable.

La force directe de la série est justement cette classe graphique, pleine de couleurs, qui contraste avec la violence de la série. Un univers feutré, où le sang est roi. Les passages de violences dynamitent la série au plus haut point. L’ambiance n’étant jamais glauque, les fragments violents ressortent alors comme jamais. Cependant, grâce à l’esthétique, la violence est magnifiée. Ce n’est pas une violence lourde. On est plus dans un esprit Tarantinesque avec une stylisation ultra poussée de la violence : la violence est dure, mais bien amenée et mise en scène.

La violence de la série a été fortement critiquée, mais force est de constater qu’elle fait partie de ce qui nous tient en haleine. Elle subjugue. Elle magnétise. Les éclats nous accrochent.

Photo de la série UTOPIA

Claque graphique et stylisée, la série est une leçon de mise en scène.

Ce qui nous tient en haleine, c’est aussi l’histoire. Série mettant en scène un thème conspirationniste, UTOPIA réussit à créer un suspens constant et maitrisé. Pas de grandiloquence aberrante, mais un sens du rythme implacable ! L’intrigue progresse en effet à un rythme d’une justesse folle. L’histoire se développe avec un timing parfait de telle sorte que chaque épisode se suffit à lui même. Vous ne verrez jamais un épisode qui ne repose que sur ses dernières minutes pour donner envie de voir la suite. Le scénario de chaque épisode est complexe et riche. L’avancement de l’histoire est parfaitement mis en scène et permet ainsi de créer des épisodes de qualité et de richesse égales.

Les personnages de ces épisodes participent eux aussi à la qualité de la série. Chacun est différent et surtout, chacun est traité avec une égale valeur. Ainsi, on se trouve face à une série présentant des protagonistes aux caractères variés. Variés et bien sûr travaillés. La richesse et la complexité des personnages permet certes d’avoir quelques préférences pour l’un ou l’autre, mais permet aussi d’avoir un univers tout à fait spécifique s’intégrant parfaitement dans le thème de la série. Chacun ne se révèle au fur et à mesure et cache quelque chose. Tout repose sur des faux-semblants et la confiance est alors impossible. Une tension se dégage alors de cette qualité qui permet elle aussi de nous maintenir devant l’écran.

La tension, le suspens, sont maintenus tout du long grâce à une mise en scène superbe. Claque graphique et stylisée, la série est une leçon de mise en scène. Les plans sont tout simplement parfaits et géniaux : chacun est travaillé et unique. Chaque plan semble être justement tiré d’une bande dessinée. La cohérence graphique se prolonge jusque dans les costumes des personnages.

La série repose aussi sur une bande son incroyable. Un thème musical unique et correspondant parfaitement bien à l’univers de l’histoire nous colle du début à la fin et ajoute une touche magnétisante. Un thème hypnotique qui ne peut qu’attirer, participer à l’élégance et l’originalité de la série, et maintenir en haleine le spectateur.

UTOPIA est donc une réelle bonne surprise. Courte, mais intense, c’est une série unique et fascinante. Sans en faire trop ou pas assez, elle possède le juste rythme. Absolument maitrisée de bout en bout et en tout point, elle fait partie de ces petits bijoux d’éclats dans le paysage des séries. Une bulle extraordinaire au charme indéniable qui vous accroche, vous surprend, et reste longtemps dans votre esprit. Et elle est vachement belle !

Photo de la série UTOPIA

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Please Login to comment
avatar
  S'abonner  
Notifications :

[CRITIQUE SÉRIE] UTOPIA – SAISON 1

0