Photo du film CERTAINS L'AIMENT CHAUD

Chaque matin, la rédaction du Blog du Cinéma vous conseille 2 films à voir à la télévision le soir : un film sur l’ensemble des chaînes et un autre, exclusivement sur la TNT, afin de n’oublier personne !
Au programme ce soir : sur Numéro 23 et Certains l’Aiment Chaud sur Ciné+ Classic.

  •  SUR LA TNT

Affiche du film INFERNAL AFFAIRS

INFERNAL AFFAIRS
Sur Numéro 23 à 20h40

-10 | VM

Fiche technique
Titre original : Mou gaan dou
Réalisation : Andrew Lau, Alan Mak
Scénario : Felix Chong, Alan Mak
Acteurs principaux : Tony Leung Chiu-wai, , Anthony Wong Chau-sang, Eric Tsang
Pays d’origine : Hong Kong
Sortie : 1er septembre 2004
Durée : 101 minutes

Synopsis
À Hong Kong, la police et une triade se livrent à une lutte impitoyable. Pour défendre ses intérêts, Sam, le parrain de la mafia, décide d’infiltrer des hommes dans la police. Son meilleur élément, Lau Kin Ming, y jouit d’une réputation sans tache et gravit les échelons de la hiérarchie. Dans le même temps, la police décide d’envoyer son meilleur élément, Chan Wing Yan, comme taupe dans la mafia. Sa mission est de récolter suffisamment d’informations pour faire tomber Sam. Pour garder le secret de cette mission, seul le commissaire Wong est au fait de ses agissements et de sa véritable identité. Petit à petit, Yan monte également dans la hiérarchie mafieuse pour devenir un des principaux bras droits de Sam.
Le jour où police et mafia se rendent compte qu’une taupe est infiltrée dans chacun des camps, une course contre la montre s’engage. Le premier qui démasquera l’autre l’emportera… Mais en chemin, ces deux agents infiltrés vont devoir faire face à leurs propres démons. En effet, la mafia livre une guerre violente pour découvrir qui est la taupe tandis que la police elle-même promet une belle récompense à celui qui trouvera le traître…

Anecdotes
Infernal Affairs contient quelques clins d’œil au film de John Woo À toute épreuve (Hard Boiled). Dans ce dernier, Tony Leung joue également le rôle d’une taupe de la police, et plusieurs scènes avec le commissaire rappellent Infernal Affairs (par exemple la scène ou le commissaire lui souhaite son anniversaire). De même, Anthony Wong, qui joue le commissaire Wong dans Infernal Affairs, joue le rôle d’un mafieux dans Hard Boiled.

Récompenses
• Prix du public lors du Far East Film Festival 2003.
• Prix du meilleur film, meilleur scénario, meilleur réalisateur, meilleur acteur (Tony Leung Chiu-wai) et meilleur second rôle masculin (Anthony Wong), lors des Golden Bauhinia Awards 2003.
• Prix du meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur (Tony Leung), meilleur second rôle masculin (Anthony Wong) et meilleurs effets sonores (Kinson Tsang), lors du Golden Horse Film Festival 2003.
• Prix du meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario, meilleur montage, meilleur acteur (Tony Leung Chiu-wai), meilleur second rôle masculin (Anthony Wong) et meilleure chanson (Ronald Ng, pour Infernal Affairs), lors des Hong Kong Film Awards 2003.
• Prix du meilleur acteur (Anthony Wong) et prix du film du mérite, lors des Hong Kong Film Critics Society Awards 2003.
• Prix du meilleur film étranger lors des Blue Ribbon Awards 2004.

Source : Wikipedia

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

  •  SUR LES AUTRES CHAÎNES

Affiche du film CERTAINS L'AIMENT CHAUD

CERTAINS L’AIMENT CHAUD
Sur Ciné+ Classic à 20h45

Fiche technique
Titre original : Some Like It Hot
Réalisation :
Scénario : Billy Wilder, I. A. L. Diamond
Acteurs principaux : , ,
Pays d’origine : États-Unis
Sortie : 25 septembre 1959
Durée : 120 min.

Synopsis
Deux musiciens de jazz au chômage, mêlés involontairement à un règlement de comptes entre gangsters, se transforment en musiciennes pour leur échapper. Ils partent en Floride avec un orchestre féminin. Ils tombent illico amoureux d’une ravissante et blonde créature, Alouette, qui veut épouser un milliardaire.

Anecdotes
• Le film est considéré comme un remake du film allemand sorti en 1951 Fanfaren der Liebe réalisé par Kurt Hoffmann et écrit par Michael Logan qu’il a lui même ensuite réécrit en adaptation américaine en y ajoutant quelques changements.
• L’hôtel utilisé comme décor pour évoquer la Floride est le Del Coronado Hotel de San Diego (Californie).
• Une remarque, que Tony Curtis aurait faite en aparté lors du visionnement de rushes, a fait le tour du monde. Exaspéré par les retards incessants de Marilyn Monroe ainsi que son manque de sûreté dans le travail et les nombreuses prises à effectuer, Curtis aurait commenté qu’« embrasser Marilyn Monroe, c’était comme embrasser Hitler ». Il a à plusieurs reprises démenti cela, notamment dans un reportage sur le film tourné en 2001 pour les besoins de sa sortie DVD.
• Pour le rôle finalement tenu par Jack Lemmon, Billy Wilder avait initialement choisi Frank Sinatra; mais ce dernier ne souhaitait pas être « Daphné », un homme travesti en femme. Quant au rôle de Marilyn Monroe, le premier choix était celui de Mitzi Gaynor : la distribution finale ne correspond donc guère aux choix originaux du réalisateur.
• Ce film fait partie de la Liste du BFI des 50 films à voir avant d’avoir 14 ans établie en 2005 par le British Film Institute.
• Il est classé premier par l’AFI dans la liste des films américains les plus drôles du xxe siècle, devant Tootsie et Dr Folamour.

Récompenses
• Oscar 1960 des meilleurs costumes pour un film en noir et blanc remporté par Orry-Kelly
• BAFTA 1960 du meilleur comédien étranger pour Jack Lemmon
• Golden Globes 1960 : Meilleure comédie, Meilleur acteur dans une comédie pour Jack Lemmon, Meilleure actrice dans une comédie pour Marilyn Monroe.
• Writers Guild of America (association des scénaristes américains) : Prix du meilleur scénario de comédie pour Billy Wilder et .
• Laurel Awards 1960 : Deuxième prix de la meilleure actrice de l’année dans une comédie pour Marilyn Monroe

Source : Wikipedia

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url