Nous sommes donc dans le phénomène. Après trois semaines d’exploitation, QU’EST-CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ? conserve la tête du box-office avec plus d’1,7 millions de spectateurs dans sa besace cette semaine, un score supérieur à sa première semaine d’exploitation. Du coup, THE AMAZING SPIDER-MAN : LE DESTIN D’UN HEROS et BARBECUE, malgré de bons démarrages, dignes de premiers d’un box-office hebdo, sont relégués à la seconde et troisième place du top hebdo. Parmi les autres nouveautés, PAS SON GENRE fait bonne figure. JOE et 24 JOURS, LA VERITE SUR L’AFFAIRE ILAN HALIMI démarrent correctement. En revanche, LE DERNIER DIAMANT démarre beaucoup trop mollement. Chez notre ami Sam, seul THE AMAZING SPIDER-MAN : LE DESTIN D’UN HEROS est de sortie cette semaine. La concurrence a eu peur. Il a ainsi pu y réaliser un excellent démarrage.

LE BOX-OFFICE (Source : CBO Box-Office)
RangEvol.TitreSemEntréesCumul
1-1%QU’EST-CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ?
Ugc Distribution
31 715 2835 129 878
2NTHE AMAZING SPIDER-MAN : LE DESTIN D’UN HEROS
Sony Pictures Releasing
11 249 0011 249 001
3NBARBECUE
Studiocanal
1647 797647 797
4-38%RIO 2
Twentieth Century Fox
4443 5712 488 676
5-18%BABYSITTING
Universal Pictures International France
3389 3901 408 980
6-39%DIVERGENTE
Snd
4166 1771 273 459
7-24%CLOCHETTE ET LA FEE PIRATE
Walt Disney Studios Motion Pictures France
5135 528906 219
8NPAS SON GENRE
Diaphana Distribution
1124 082124 082
9-37%KHUMBA
Metropolitan Filmexport
2115 012298 774
10-52%UNE RENCONTRE
Pathe Distribution
2114 779351 773
L’ANALYSE (Source : CBO Box-Office)

3EME S

Il est temps de comparer. Avec déjà 5 129 878 entrées, QU’EST-CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ? est un phénomène qui va permettre à UGC de vivre grassement les 5 prochaines années.
En effet, avec encore 1 715 283 entrées, cette troisième semaine est par exemple supérieure à celle de RIEN A DECLARER (1 263 453 entrées). La comédie de Dany Boon cumula 8 099 649 entrées en fin de course.
Cette troisième semaine est également largement supérieure à celle de LES CHORISTES (703 523 entrées). Le film avec Gérard Jugnot cumula 8 466 597 entrées en fin de carrière.
Qui d’autre ? Cette troisième semaine est largement supérieure à celle de LE FABULEUX DESTIN D’AMELIE POULAIN (669 985 entrées). Le film cumula 8 521 761 entrées. Qui encore… Cette semaine est équivalente à celle de LES BRONZES 3 AMIS POUR LA VIE (1 740 300 entrées). Cette autre comédie avec Christian Clavier cumula 10 229 483 entrées en fin de carrière.
Devons-nous faire un comparatif avec INTOUCHABLES ou BIENVENUE CHEZ LES CH’TIS ? On est encore loin de ces deux phénomènes absolus. Mais qui sait. Au-delà des 10 millions de spectateurs, le box-office n’est plus rationnel. Déjà, les spectateurs se ruent dans les salles par curiosité. L’effet ‘je ne veux pas louper une conversation à la machine à café’ peut porter un film au-delà de tous les pronostics.
Ainsi, à la lumière de ces comparatifs, il nous semble désormais opportun d’évoquer les 10 millions.

SPEED-ERMAN

THE AMAZING SPIDER-MAN – LE DESTIN D’UN HEROS démarre fort. Avec 1 249 001 entrées pour sa première semaine d’exploitation, il effectue un démarrage supérieur à celui de son prédécesseur qui avait cumulé 1 083 208 entrées lors de sa première semaine d’exploitation. Il en cumula finalement 2 541 995. Un résultat qu’il pourra dépasser. Les 3 millions lui semblent même promis. Un score qui resterait cependant encore deux fois inférieur à ceux réalisés par la trilogie de Sam Raimi.

JUSTE POUR RIRE

La comédie française dans son ensemble vit une période dorée. BARBECUE, nouveau représentant du genre cette semaine cumule 647 797 entrées cette semaine. Un excellent résultat qui lui permettra de dépasser le million et demi de spectateurs. On se demande quelle sera la comédie qui marquera la fin de ce cycle. Prochaine sur la liste, LIBRE ET ASSOUPI et AMOUR SUR PLACE OU A EMPORTER. Et on a envie de les sentir plutôt bien …

EN BLOCK

PAS SON GENRE de Lucas Belvaux cumule un bon 124 082 entrées sur 185 copies. Une bonne performance pour le réalisateur et son distributeur Diaphana. De quoi envisager les 300 000 entrées. Plus ou moins. Un score dont le réalisateur est coutumier (38 TEMOINS, UN COUPLE EPATANT) mais qu’il n’a réellement franchit qu’une fois avec RAPT (350 693 entrées).

JOE cumule 92 741 entrées sur 168 copies. Un score correct pour ce south gothic très dark, plus dark qu’un MUD qui surprit son monde en atteignant les 640 050 entrées. JOE devrait atteindre les 250 000 entrées. Un retour gagnant dans le monde plus distingué du cinéma indépendant US pour l’acteur Nicolas Cage.

Moins de panache pour 24 JOURS – LA VERITE SUR L’AFFAIRE ILAN HALIMI qui ne cumule que 79 326 entrées. Il devrait au final en cumuler 150 000.
Quant à LE DERNIER DIAMANT, nous ne sommes pas loin de l’accident industriel avec seulement 85 545 entrées.

Avec toute ces sorties, nous en oublierions presque qu’un film de Jason Reitman avec Kate Winslet et Josh Brolin est sorti sur nos écrans cette semaine. LAST DAYS OF SUMMER ne cumule que 29 287 spectateurs. Les 100 000 spectateurs ne seront pas atteints.

HOT FROM THE US

THE AMAZING SPIDER-MAN – LE DESTIN D’UN HEROS cumule 92 M$ pour son premier week-end d’exploitation. Un bon démarrage, supérieur aux 62M$ cumulés par le premier épisode de la franchise rebootée et même supérieur aux 88 M$ cumulés par SPIDER-MAN 2 version Sam Raimi. Les 300 M$ lui ouvrent les bras. Pas mal pour HEAVEN IS FOR REAL. Déjà 65 M$. Le film n’est pas encore daté en France mais devrait l’être assez rapidement s’il atteint les 80 M$.

Photo du film QU'EST-CE QU'ON A FAIT AU BON DIEU ? © Neue Visionen

Photo du film QU’EST-CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ? © Neue Visionen