Box-office cinéma : Chiffres et analyse du 6 au 12 novembre 2013 en France

Photo du film QUAI D'ORSAY

Quatre nouveautés intègrent le top 10 mais aucune ne prend la tête d’un box-office semaine toujours dominé par GRAVITY et THOR : LE MONDE DES TENEBRES. GRAVITY en profite d’ailleurs pour dépasser les 3 millions de spectateurs. QUAI D’ORSAY est la nouveauté qui s’en tire le mieux devant EN SOLITAIRE, INSIDE LLEWYN DAVIS et LA STRATEGIE ENDER. En revanche, IL ETAIT TEMPS flanche et ne réussit pas à intégrer le top 10. Tout comme VIOLETTE qui démarre mollement. Du côté du pays XXL, c’est THOR : LE MONDE DES TENEBRES qui bombe le torse en tête du box-office week-end devant BAD GRANDPA qui bande toujours le peu de muscles qui lui reste. La suite des aventures du viking blond est la seule nouveauté présente dans le top 25 de la semaine. Personne n’a voulu se frotter au dernier né de Marvel Enterprises. Pas bête.

Notre avis sur les films du box-office ? Suivez les liens en bleu !

Titre Sem. Entrées Cumul Copies
1. Gravity 3 646 535 3 176 723 531
2. Thor : Le Monde des ténèbres 2 595 207 1 754 640 604
3. Quai d’Orsay 1 372 944 372 944 341
4. En Solitaire 1 323 245 346 316 448
5. 9 mois ferme 4 252 646 1 585 139 445
6. Inside Llewyn Davis 1 244 108 244 108 308
7. La Stratégie Ender 1 237 725 237 725 418
8. Turbo 4 196 614 2 286 266 664
9. Snowpiercer, Le Transperceneige 2 179 692 451 954 309
10. Malavita 3 147 799 872 030 450
Source : CBO
  • EUROPALACES

Pathé Distribution et Gaumont Distribution sont au coude à coude cette semaine. Cette fois-ci, alors que la Marguerite affiche une santé affolante depuis INTOUCHABLES et que le coq vit une année douloureuse, c’est le Pathé Distribution qui l’emporte. QUAI D’ORSAY cumule en effet 372 944 entrées contre 323 245 pour EN SOLITAIRE.
Nouvelle adaptation de BD, qui est décidément un filon inépuisable pour le cinéma français, QUAI D’ORSAY devrait venir titiller les 900 000 spectateurs. Un score supérieur à LA CONQUETE, une autre comédie politique, oui oui, mais aussi une autre incarnation de Dominique De Villepin, qui avait cumulé 720 069 entrées.
EN SOLITAIRE, titulaire d’un « Coup de foudre du public », pourrait finalement dépasser au finish QUAI D’ORSAY et venir titiller le million d’entrées. Un résultat comparable à celui de WELCOME, autre film sur une amitié « sans papier », qui avait cumulé 1 205 065 spectateurs.

  • THIS IS THE ENDER

LA STRATEGIE ENDER cumule un décent 237 725 entrées. Décent. Décent. Pas si décent au regard des 418 copies mises en circulation. Pas si décent non plus au regard de son démarrage américain où le film perd d’ailleurs beaucoup d’entrées pour son second week-end d’exploitation (-62%), ce qui n’est guère rassurant pour Metropolitan Filmexport. Il atteindra les 600 000. Un peu comme RIDDICK (512 787 entrées). Egalement un film Metropolitan Filmexport. Egalement un film SF.

  • THAT’S ALL POP-FOLK

Un film de frères Coen (Ethan Coen & Joel Coen), ça se sirote. Ainsi, INSIDE LLEWYN DAVIS, qui cumule 244 108 spectateurs en première semaine, devrait multiplier ce démarrage par trois. C’est grosso modo le cas avec tous leurs films. On ne court pas voir un Coen. On VA voir un Coen. Peut être la deuxième semaine, peut être la troisième. Mais on va le voir. Du coup les 700 000 entrées sont atteignables. Un bon score pour un grand prix Cannois. Un score middle class cependant pour un Coen.

  • EN BLOCK

Le temps n’est pas de l’argent pour Richard Curtis qui déçoit avec seulement 115 791 entrées pour IL ETAIT TEMPS. Cependant, n’oublions pas que GOOD MORNING ENGLAND, avec seulement 182 517 spectateurs lors de sa première semaine d’exploitation en avait cumulé 872 775 en fin de carrière. Alors pourquoi pas ?

Le destin de Violette Leduc restera méconnu par les français puisqu’ils sont seulement 63 335 à s’être rendu dans les salles pour découvrir VIOLETTE. Un démarrage décevant au regard des 160 copies mises en circulation.

SUR LE CHEMIN DE L’ECOLE ne s’arrête plus. Il gagne 32% de fréquentation pour cumuler 679 573 entrées à ce jour.

Sur une combinaison de copies limitée à 40 copies, LE MEDECIN DE FAMILLE cumule un correct 17 185 spectateurs.

Sa seconde semaine d’exploitation n’aura pas sauvé ATTILA MARCEL. Il perd 71% de fréquentation et cumule seulement un catastrophique 36 609 spectateurs.

Plus d’1 million d’entrées pour PRISONERS. (1 057 900 exactement). C’est solide.

  • HOT FROM THE US

Pas grand chose à se mettre sous la dent si ce n’est un bon gros burger double steak avec mayo, bacon et un gros marteau. Bref, pas de nouveautés si ce n’est THOR : LE MONDE DES TENEBRES qui cumule un impressionnant 85.7M$ de recettes, soit 20 M$ de recettes de plus que le précédent. Ce n’est certainement pas aussi impressionnant que les 174,1M$ cumulés par IRON MAN 3. Mais la progression est réelle. Le succès interplanétaire de AVENGERS y est clairement pour quelque chose.
Notons tout de même la 19e place de LA VIE D’ADELE CHAPITRES 1 & 2 qui dépasse le million de $ de recettes. La moyenne par copie n’est cependant pas exceptionnelle. Il se positionne cependant pour les Oscars, au moins le Golden globe du meilleur film étranger. Trois autres films sont en bonne position pour la course aux prix : 12 YEARS A SLAVE, on le savait, qui gagne 39% de fréquentation et cumule 17,5 M$ à ce jour. DALLAS BUYERS CLUB qui gagne un impressionnant 145% de fréquentation grâce à un ajout de copies (tout en obtenant un non moins impressionnant 18 249$ en moyenne par copie). Mais aussi pourquoi pas ALL IS LOST qui dépasse le million de $ ce week-end.

  • CBO VINTAGE

LA STRATEGIE ENDER nous donne l’occasion de nous arrêter le temps de ce paragraphe sur la carrière d’Harrison Ford et notamment un film de sa filmographie : LE RABBIN AU FAR WEST. Pourquoi ce film ? Parce que son titre. Parce qu’il y tient l’un des deux rôles principaux avec Gene Wilder. Parce que ce film n’a cumulé que 156 213 entrées soit l’un de ses pires résultats au box-office (le pire étant, hors caméo, MESURES EXCEPTIONNELLES avec 55 148 entrées en 2010). Mais aussi parce que, sorti en 1979, cette farce sera suivie dans sa filmographie par APOCALYPSE NOW, L’EMPIRE CONTRE-ATTAQUE, LES AVENTURIERS DE L’ARCHE PERDUE, BLADE RUNNER, LE RETOUR DU JEDI, INDIANA JONES ET LE TEMPLE MAUDIT, WITNESS, MOSQUITO COAST, FRANTIC, WORKING GIRL (QUAND LES FEMMES S’EN MELENT), INDIANA JONES ET LA DERNIERE CROISADE, PRESUME INNOCENT (petite parenthèse avec A PROPOS D’HENRY) puis JEUX DE GUERRE et LE FUGITIF. Bref, une suite impressionnante de succès. Et surtout quelques classiques indémodables. Et pourtant avant tous ces films, ces classiques, ces succès il y a eu… LE RABBIN AU FAR WEST !

Source : Florestan La Torre, le 15/11/2013, pour cbo-boxoffice.com

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
La 51e édition du Festival Visions du Réel a lieu en ligne