Les premières images de THE REVENANT de Alejandro G. Inarritu avaient enflammé la toile, laissant entrevoir une esthétique orageuse au profit d’une histoire sombre, portée par la performance d’un Leonardo DiCaprio taiseux, lorgnant visiblement vers les . Le plan séquence de Birdman rencontrait le lyrisme de La porte du Paradis de .

Selon le Holywood ReporterAlejandro G. Inarritu ne se serait pas seulement inspiré de l’ambiance ténébreuse de l’Ouest sauvage du film de Cimino, mais aurait également hérité de sa malédiction.

Retard monstrueux sur le planning de tournage, dépassement de budget, colères du réalisateur et brouille avec le producteur… la plaie pour certains réalisateurs, le quotidien pour d’autres, qui accouchent dans la douleur.

La litanie ne s’arrête malheureusement pas là, car certains membres de l’équipe ont démissionné, trouvant les conditions climatiques trop rudes… presque aussi difficiles qu’Alejandro G. Inarritu lui-même ! Le réalisateur mexicain aurait demandé à un acteur d’être traîné nu dans la neige par -25°, prise après prise, sans prendre en considération sa douleur.

The Revenant

The Revenant © 2015 Twentieth Century Fox

Alejandro G. Inarritu légitime son obsession maniaque pour les détails qui retardent le tournage, par la dimension épique qu’il veut donner à ce récit. De l’autre côté, les techniciens et la production auraient préféré que certaines scènes soient tournées devant fond vert, pour éviter que le budget ne fonde – et accessoirement qu’ils ne se les gèlent.

Le réalisateur mexicain répond que justement il fait tous ces sacrifices pour éviter le recours à l’imagerie numérique par ordinateur, afin de rendre « sensorielle » l’expérience que sera THE REVENANT 

Le tournage de THE REVENANT montre les limites de la fusion entre la mécanique hollywoodienne et le regard d’un auteur, bien que cette lutte pour le contrôle entre l’argent d’une part et la vision de l’autre ait toujours fait partie du système des studios.

@thomas_coispel

TRAILER
INFORMATIONS

Titre original : The Revenant
Réalisation : Alejandro González Iñárritu
Scénario : Mark L. Smith, Alejandro González Iñárritu, d’après Michael Punke
Acteurs principaux : Leonardo DiCaprio, Tom Hardy, Will Poulter
Pays d’origine : U.S.A.
Sortie : 20 janvier 2016
Distributeur : Twentieth Century Fox France
Synopsis : Durant une expédition dans une Amérique profondément sauvage, le légendaire trappeur Hugh Glass est brutalement attaqué par un ours et laissé pour mort par les membres de sa propre équipe.
Dans sa quête de survie, Glass endure une souffrance inimaginable ainsi que la trahison de son homme de confiance John Fitzgerald. Guidé par la volonté et l’amour de sa famille, Glass doit affronter un hiver brutal dans une inexorable lutte pour survivre et trouver la rédemption.

[/column]

Laisser votre avis

Veuillez vous connecter pour commenter
avatar
  S’abonner  
Me notifier des