Un gang d’adolescents fait face à une invasion de féroces extraterrestres. Leur affrontement transforme une cité de Londres en une cour de récréation futuriste, un immeuble en une forteresse assiégée et des zonards en héros…

Note de l’Auteur

[rating:6/10]

: 20 juillet 2011
Réalisé par
Film britannique
Avec , ,
Durée : 1h28min
Titre original :
:

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

[pullquote]Définitivement Attack the Block s’inscrira dans le registre des films qui ne mettront jamais tout le monde d’accord.[/pullquote] Non pas que le message véhiculé par le film soit vraiment de haute volée (c’est loin d’être le cas ; on est plutôt dans le très politiquement correct “actes entraînent conséquences”), mais plutôt parce qu’Attack the Block est un film de série B sans aucune prétention qui joue avec deux univers très codés, et de manière très caricaturale, avec les banlieues d’un côté (leur langage, leurs préoccupations, leurs guerres) et le petit film d’horreur marrant de l’autre.

Par là même, on retrouve les qualités et les défauts de ce film. L’aspect banlieue est très poussé avec tous ses lieux communs comme les gangs, les agressions ou la beuh : ça écartera déjà du film ceux qui refusent cette image et ceux qui en ont l’horreur. Ici, on cause façon “wesh wesh, tu vois” avec du verlan et des insultes toutes les 5 minutes. Je dois avouer, qu’au départ, j’ai eu peur d’entendre ça pendant tout le film mais, l’humour des répliques aidant, je m’y suis assez vite fait. Pour le côté “petit film d’horreur marrant”, on est revenu dans les années 80 (voire avant) et l’écran-titre l’annonce clairement (on dirait l’écran-titre en incrustration d’une vieille série Z). Les effets sont gérés à l’économie et versent dans le gore la plupart du temps. Et pour le scénario évidemment, on se contentera d’un “gang de banlieue contre les aliens”. Les fans des deux “univers” pourront être sans doute ravis du film… mais pas que !

En effet, je ne suis un fanatique d’aucune de ces deux ambiances et par conséquent le début du film m’a inquiété et au bout du premier quart d’heure, je me disais que le film allait être long (le comble pour un métrage d’1h28). Cependant, l’humour et l’énergie dégagée par les jeunes comédiens (une mention spéciale pour les deux plus jeunes d’ailleurs) est tellement jouissif qu’on se laisse facilement porté par cette histoire sans queue ni tête d’invasion alien sur une banlieue spécifiquement. Les répliques sont bien senties et inscrites dans notre époque (dans la VF, moyenne, en tout cas).

Bien sûr, on a affaire à un film de genre. Bien sûr, c’est une série B. Bien sûr, c’est de la caricature (parfois honteuse). Et évidemment, ça ne vole pas haut. Mais si vous laissez votre cerveau à l’entrée de la salle et que vous arrivez à vous laisser porter par cette énergie jouissive, vous passerez un bon moment. Dans le cas contraire, vous aurez l’impression d’avoir perdu 1h30 de votre vie. Etant donné le peu de salles dans lequel il est diffusé et les mastodontes genre proposés en face, je ne saurai que vous conseiller de tenter votre chance si vous avez une carte illimitée… Ou de vous noter de jeter un oeil au DVD (ou à la VOD, soyons modernes que diable !) dès sa sortie.