Un nouveau film de super héros, lui aussi, exploitation jusqu’à la moelle d’une franchise (le septième)
Bryan Singer reprend les rennes de la série et livre l’un des films de super héros les plus efficaces de l’année.

Contrairement a The Amazing Spideman 2 qui transpirait l’opportunisme, ou à Captain America 2, dont le bourrinisme pouvait ne pas contenter tout le monde, X – MEN : DAYS OF FURTURE PAST se « contente » d’être bon sur tous les fronts.
Un scénario à base de retour dans le temps, mais pourtant très linéaire ; pas d’allers-retour en mode mind fuck, style Retour vers le Futur 2… Toutefois, l’organisation du film permet de compiler les 6 films précédent en UN, total. Il permet de gommer ce qui à été raté, d’enrichir les éléments positifs, et de clore certaines histoires : le film n’en est que plus stimulant et passionant

Coté action, les scènes d’introduction et de conclusion sont spectaculaires, mais sans exagération. A part la géniale scène de Quicksilver, pas de tape à l’œil gratuit ou d’explosions faciles.
Tout est justifié, que ce soit pour une question de rythme, ou pour donner du poids aux action des personnages.
Ceux – ci d’ailleurs, heureusement, ne suivent pas les tendances sombres ou humoristiques de Warner (Dark Knight) ou Marvel (Avengers).
Plutôt, il suivent au plus près l’évolution du scénario. Cela permet un recentrage soudain de l’attention sur l’un des personnages, et le développement sans réel manichéisme les autres ; chacun agit selon ses motivations.

En fait rien de vraiment épique, juste un divertissement parfaitement équilibré, bien foutu, bien écrit. Pas plus.

BANDE-ANNONCE
CASTING

Titre original : X-Men : Days of Future Past
Réalisation : Bryan Singer
Scénario : Simon Kinberg, Matthew Vaughn et Jane Goldman, d’après l’arc narratif Days of Future Past de Chris Claremont et John Byrne, d’après les personnages créés par Stan Lee et Sam Kirby
Acteurs principaux : Hugh Jackman, James McAvoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence…
Pays d’origine : États-Unis, Royaume-Uni
Sortie : 21 MAI 2014
Durée : 2h11
Distributeur : 20th Century Fox France
Synopsis : Dans le futur, les mutants sont menacés d’instinction par les Sentinelles, des robots géants, puissants et impitoyables qui les traquent sur toute la surface de la planète. Comme ultime solution pour modifier ce futur apocalyptique, Xavier et Magnéto envoient Wolverine en 1973 pour qu’il empêche l’évènement qui a déclenché cette extermination de survenir : le meurtre de Bolivar Trask, créateur des Sentinelles, par Mystique.