Dans l’optique hollywoodienne actuelle de recycler tout matériau (livres, comics, séries) à succès, une nouvelle adaptation cinématographique d’un des nombreux best-sellers de John Green était inévitable. Ainsi, après la transposition naïve et larmoyante de Nos étoiles contraires en 2013, c’est au tour de LA FACE CACHEE DE MARGO, roman que l’écrivain sortit en 2008, de s’offrir une adaptation au cinéma. Cependant, malgré un réalisateur différent, le résultat est toujours aussi décevant. Si Nos étoiles contraires souffrait d’un excès de misérabilisme (l’histoire, deux ados atteints du cancer, était desservie par une mise en scène accentuant le tragique du sujet), LA FACE CACHEE DE MARGO connaît le défaut contraire soit un manque d’empathie pour les personnages et l’intrigue.

Le point de départ était pourtant intéressant, le récit suivant Quentin à la recherche de son amie d’enfance disparue. De ce dessein initial relativement énigmatique aurait donc pu s’ensuivre une enquête passionnante. Mais le film compte malheureusement deux défauts majeurs : des caractères transparents et une histoire creuse.

La Face cachée de Margo : Photo Cara Delevingne, Nat Wolff

© Twentieth Century Fox 2015

En effet, le personnage principal, Quentin, sur lequel repose le récit, n’a rien d’attachant. Cela est dû en partie au manque de charisme de son interprète mais aussi car le réalisateur, Jake Schreier, dessine un héros, cliché absolu du film pour adolescents (le garçon timide et trop gentil, amoureux de la fille populaire du lycée), sans une once de 2nd degré. Au lieu de jouer avec les conventions et les références, il prend très au sérieux son personnage, comme si ce type de figure était vu à l’écran pour la première fois. Ce manque de singularité serait cependant oublié si Quentin n’était pas aussi terne et pesant. Les personnages secondaires, tout comme ce dernier, tombent dans le lieu commun (le rigolo, l’ami black et la jolie blonde) et manquent cruellement de profondeur psychologique. Finalement, le seul protagoniste qui aurait pu être intéressant est Margo, jeune fille difficile à cerner, dont la personnalité est un peu plus complexe que les autres (même si la fin tente de tout expliquer), mais cette dernière est absente durant les deux tiers du film.

« D’un dessein initial relativement énigmatique aurait pu s’ensuivre une enquête passionnante. Mais le film compte malheureusement deux défauts majeurs : des caractères transparents et une histoire creuse. »

D’autre part, l’intrigue est dépourvue de finesse et de consistance. L’introduction, expédition vengeresse de Margo et Quentin, était pourtant prometteuse, drôle et bien menée. Mais une fois la disparition de Margo effective, les actions tombent à plat. Un suspense veut être créé par la découverte successive des indices laissés par Margo. Mais la réalisation déficiente ne donne pas le temps au spectateur de se poser la question de leurs significations, que déjà les personnages en ont résolu les mystères. Le road trip qui suit n’est pas plus intrigant, les péripéties sont insignifiantes et la plupart des blagues embarrassantes. Quant à la mise en scène, elle se résume à une succession de scènes illustratrices du livre appesanties par l’omniprésence de la voix-off de Quentin, ce dernier déclamant sur un ton lourd voire sentencieux des vérités simplistes. Cette démesure explicative est accentuée par le découpage trop appuyé des séquences (la situation initiale, l’élément déclencheur, les péripéties, la résolution finale) comme s’il était nécessaire de surligner le caractère initiatique du récit.

La fin est peut-être l’un des seuls points positifs de l’œuvre puisque la résolution finale n’est pas forcément celle à laquelle on pourrait s’attendre. Le propos aurait, de même, pu être un joli éloge à l’amitié et au délicat passage à l’âge adulte mais l’insistance est telle, que le discours en devient indigeste et s’ajoute au manque de subtilité de toute l’œuvre.

Ainsi, dans le foisonnement de films pour adolescents réalisés chaque année, LA FACE CACHEE DE MARGO se classe parmi les moins bons et on lui préfèrera Hunger games ou Divergente, autres best-sellers adaptés au cinéma, qui malgré leurs défauts, avaient le mérite de proposer aux adolescents une réflexion intelligente sur la société.

Suivre @Melany2006

LES AUTRES SORTIES DU 12 AOÛT 2015

INFORMATIONS

La Face cachée de Margo : Affiche

(C) Twentieth Century Fox

Titre original :
Réalisation :
Jake Schreier
Scénario :
Scott Neustadter et Michael H. Weber
Acteurs principaux :
Nat Wolff, Cara Delevingne, Justice Smith
Pays d’origine :
USA
Sortie :
12 août 2015
Durée :
1h49
Distributeur :
Twentieth Century Fox France
Synopsis :
D’après le best-seller de John Green, est l’histoire de Quentin et de Margo, sa voisine énigmatique, qui aimait tant les mystères qu’elle en est devenue un. Après l’avoir entraîné avec elle toute la nuit dans une expédition vengeresse à travers leur ville, Margo disparaît subitement – laissant derrière elle des indices qu’il devra déchiffrer. Sa recherche entraîne Quentin et sa bande de copains dans une aventure exaltante à la fois drôle et émouvante. Pour trouver Margo, Quentin va devoir découvrir le vrai sens de l’amitié… et de l’amour.

BANDE-ANNONCE