Meprise-Multiple-Affiche

Holden McNeil a créé avec son ami Banky Edwards le comic Bluntman & Chronic sur deux super-héros inspirés de Jay et Silent Bob. Holden tombe amoureux d’Alyssa Jones, qui se dit lesbienne. Ils deviennent alors très bons amis, sauf que Holden ne le supporte pas et voudrait plus. Il lui avoue alors sa flamme. Bien que surprise, elle répond favorablement à ses avances. Puis, Holden découvre que le passé sexuel de sa petite amie est très rempli, notamment d’expériences avec plusieurs hommes. Il ne le supporte pas non plus et rompt la relation.

Note de l’Auteur

[rating:6/10]

Date de sortie : 17 décembre 1997
Réalisé par Kevin Smith
Film américain
Avec Ben Affleck, Jason Lee, Joey Lauren Adams, Scott Mosier, Casey Affleck, Jason Mewes
Durée : 1h55min
Titre original : Chasing Amy
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Un film romantique à la sauce Kevin Smith, ça donne quoi ? Ca donne certes le moyen Père et Fille (Jersey Girl en VO) sorti en 2002, mais dans sa première série de films de la deuxième moitié des années 90 chroniquant le New Jersey où l’on retrouve également Clerks, Les Glandeurs, Dogma et Jay et Bob contre-attaquent, c’est le film Méprise Multiple qui présente une vision plus accessible du cinéma du réalisateur dopé à la pop-culture. Enfin accessible, il faut néanmoins s’accrocher à l’entrée en matière présentant les personnages principaux, auteurs de comic-books, en pleine convention où on assiste notamment à un houleux débat sur l’intérêt d’un encreur qui ne ferait que repasser sur les lignes du “vrai” dessinateur.

Par là même, si on garde le sel de la culture comics, SF, etc du réalisateur-scénariste (et acteur), l’humour irrévérencieux est également de la partie en plus de certaines blagues fan-service (avec notamment un passage sur Star Wars et la place des noirs dans le cinéma de science-fiction). Et pour les afficionados, ses personnages fétiches Jay et Silent Bob sont également de la partie sur la fin du long-métrage. Toute la “mécanique” du cinéma potache et sans prétention de Kevin Smith fonctionne aussi bien que dans ses autres films chroniquant le New Jersey (même si mon préféré restera toujours Dogma) mais le point fort est d’avoir su insuffler à l’aspect romantique de son scénario une efficacité certaine avec des questions sur l’amour posées sans complaisance et des relations exposées de manière assez pudique, mais avec une extrême justesse des sentiments.

maacprises-multiples-01-g

Ce film souffre de nombreux défauts de rythme et de ton qui le plombent autant qui lui donnent son charme : une curiosité dans le genre si balisé de la comédie romantique.

Néanmoins la mise en scène simpliste rend parfois l’ensemble un peu lent et longuet et on est souvent satisfait de voir arriver une joute verbale un peu plus animée. Le ton globalement plus sérieux de ce film par rapport aux débuts de la filmographie de Kevin Smith n’est pas encore totalement maîtrisé même si le cast sert admirablement bien l’histoire, notamment Joey Lauren Adams, qui se séparera d’ailleurs du réalisateur à la fin du tournage, et Jason Lee. D’ailleurs, tous les acteurs habitués de l’écosystème Smith sont là avec Matt Damon, Casey Affleck… et d’ailleurs un Ben Affleck, en personnage principal, moins agaçant que d’habitude et un peu plus vivant à l’écran (oui, je ne fais pas partie du fan-club de l’acteur, j’avoue).

Méprise Multiple, auquel je préfère largement le titre original Chasing Amy, reste tout de même dans le trio de tête des films de Kevin Smith avec son humour grinçant et ses problématiques romantiques un peu plus poussées. Néanmoins, ce film souffre de nombreux défauts de rythme et de ton qui le plombent autant qui lui donnent son charme : une curiosité dans le genre si balisé de la comédie romantique.

maacprises-multiples-03-g

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Please Login to comment
avatar
  S'abonner  
Notifications :

[critique] Méprise Multiple

0