En partenariat avec Cinetrafic, voici un petit tour d’horizon des films qui sortent en salles cette semaine. Action !

L’été approche à grands pas et le soleil daigne enfin pointer le bout de son nez, c’est le moment de sortir vos chemises à fleurs, vos ray ban : Let’s bring back 70’s baby. Et je dirais même let’s bring back 1973 car les troublants hasards du calendrier frapperont une nouvelle fois ce mercredi pour se placer sous le signe de cette curieuse année.

Avec The Crazies tout d’abord qui n’est autre que le remake du classique de George A Romero, datant de… 1973, tiens donc. Le pitch reste sensiblement le même : un virus sème la panique dans une petite bourgade américaine en instaurant une folie meurtrière chez les contaminés. Ni une, ni deux, l’US Army débarque mais ses méthodes brutales et arbitraires vont enflammer encore un peu plus la situation au lieu de l’apaiser. Les années, voire les décennies, passent mais force est de constater que le discours antimilitariste de Romero reste curieusement d’actualité.

Mais 1973, c’est aussi l’année de la séparation des Doors, qui ont l’honneur de se voir consacrer un documentaire, When You’re Strange, sortant dans les salles cette semaine et narré par Johnny Depp. L’occasion de redécouvrir la courte mais incroyable carrière du groupe mythique de Jim « j’ai la tombe la plus fleurie du père Lachaise » Morrison.

Une petite année plus tôt, 1972 donc pour ceux qui ne suivraient pas, c’est également l’année de naissance d’une star parmi les stars, le Brahma Bull, Dwayne « The Rock » Johnson, qui après avoir joué un Maxi Papa made in Disney, s’essaye cette fois au rôle de Fée des Dents (l’équivalent américain de la petite souris). Il n’est pas dentiste ni même charitable avec les enfants d’ailleurs, mais voilà son hobbie, c’est de refaire la dentition des malheureux qui auraient la mauvaise idée de venir lui chercher des noises pendant ses matchs de Hockey. Mais voilà il va apprendre à ses dépends qu’à force d’amocher les idoles des enfants, il va falloir en assumer les conséquences auprès d’eux.

Enfin pour rester encore un peu dans les 70’s, les looks improbables des personnages des Meilleurs Amis du Monde sont également là pour rendre un vibrant hommage à ces années folles, de la moustache vintage de Marc Lavoine aux verres fumées des lunettes de Pierre François Martin Laval. De quoi réveiller le hippie qui sommeille en chacun de nous.

Stevens / Cinetrafic

Retrouvez tous les films au Cinéma cette semaine en un clin d’œil dans les sorties Ciné de la semaine sur Cinetrafic : synopsis, bandes-annonces, extraits des films et séances Cinéma.