CARTOON MOVIE 2017 : bilan des pitching sessions et coups de coeur

On vous parle de nos coups de coeur au Cartoon Movie 2017 et de ce qu’on a retenu de la qualité d’une pitching session : scénario, personnages et choix graphiques mais aussi savoir-faire scénique, implication des auteurs et présentation des pilotes.

Les trois films présentés en sneak preview

 

 

La 19ème édition du Cartoon Movie 2017 s’est tenue du 8 au 10 mars 2017 à Bordeaux, permettant de découvrir de nombreux projets d’animation. Cette année, c’était 850 participants, dont 221 acheteurs, venus de 41 pays différents. 55 projets présentés par 19 pays, dont 17 par la France et pour la première fois, par l’Ukraine, Israël et la Géorgie. Les organisateurs ont reconnu une grande diversité des projets, aussi bien du point de vue du graphisme, que du contenu et du public avec un cœur de cible qui reste (avec 35 projets) la comédie familiale et le film d’aventure pour enfants. Les budgets des projets varient entre 2 et 13 millions d’Euros et certains d’entre eux ne sont sécurisés, au moment de la présentation, qu’à hauteur de 30 % (tel Flee de Johan Poher Rasmussen co-produit par Vivement Lundi!). Quand on sait que seulement 40 % des projets présentés aboutissent, on comprend mieux l’importance de ces deux journées pour les réalisateurs et producteurs, qui doivent convaincre un public indulgent mais exigeant, composé d’investisseurs potentiels. Des pitch sessions de 30 minutes pour les projets en développement et en production, et seulement 10 minutes pour ceux en concept.

Cartoon Movie 2017
Les projets Organic Panic, The Siren et Mavka, the forest song

Les ingrédients d’un bon pitch sont nombreux. Il faut bien sûr que le scénario du projet tienne la route, avec des personnages auxquels le public cible peut s’identifier, si possible au caractère fort – comme Poil dans Princess Dragon, qui permet à Anthony Roux et Jean-Jacques Denis d’expliquer aux enfants l’importance de la place de chacun au sein d’une famille en dépit de ses différences. Bien sûr, dans l’animation, univers graphique, trait, mouvement, et couleurs sont évidemment fondamentaux – tels le trait graphique et les formes sculpturales de Calamity de Rémi Chayé ou les effets naturels d’ombre, de lumière et de contrastes dans The Siren de Sepideh Farsi. Mais la qualité du pitch d’un projet est aussi jugée sur le savoir-faire scénique et l’organisation du temps de parole de l’équipe. La tendance générale étant plutôt la position assise, peu d’équipes osent, hélas, la mobilité sur la scène, qui apporte pourtant un peu de vivacité au pitch. On notera que certains se sont déguisés, comme les auteures productrices ukrainiennes de Animagrad, vêtues de costumes traditionnels, pour évoquer leur héroïne Mavka. Le fait de faire intervenir les auteurs de bande-dessinée impliqués dans le scénario est également un plus, car ils communiquent plus facilement leur passion originelle au projet, comme Marion Montaigne qui a écrit Panique Organique.

Enfin, le format, fonction de l’avancement du projet, et montré au public de professionnels compte aussi : sous la forme de pilote, extrait ou encore animatic. Instrument de travail essentiel, celui-ci permet de vérifier la durée de chaque plan et celle des dialogues. Blue Spirit nous a gentiment autorisé à diffuser l’extrait de l’animatic du Voyage du Prince de Jean-François Laguionie.

Six projets ont retenu notre attention, aussi bien en raison de l’originalité du scénario et de l’univers graphique, que de la profondeur des personnages et de l’enthousiasme de l’équipe sur scène. Espérons qu’ils pourront être montrés sur les écrans d’ici fin 2018 ou courant 2019. Voici nos coups de cœur :

 

 AMUNDSEN & NOBILE

Cartoon Movie 2017
L’enthousiasmant Amundsen & Nobile

Auteur Per Schreiner, Réalisateur Kajsa Næss, Producteur Mikrofilm (Norvège) et Co-Producteur Denis Friedman Productions (France)- 80’

Le budget est de 6 millions d’Euros avec une mise en production prévue en 2018

Pitch

After triumphing in the deadly race for the South Pole, explorer superstar Roald Amundsen suffers from post-expedition blues. The only remedy is a new Polar conquest. Tired of skiing, Amundsen gets a remarkable idea: to fly to the North Pole in an airship. Italian airship engineer Umberto Nobile dreams of glory and bold adventure, despite being an indoorsy type. When Amundsen commissions a zeppelin, Nobile grasps the opportunity for fame. He brings along his beloved lapdog Titina, despite her obvious unsuitability for wilderness bravery. A polar epic about the mysterious death of Roald Amundsen, the utter disgrace of Umberto Nobile, and about Titina: the first fox terrier on the North Pole.

Notre avis : On a été très enthousiasmé par l’histoire basée sur des faits réels et le matériau documentaire dont les héros aussi farfelus sont obsédés par la gloire mais n’y parviennent pas. On a aussi été charmé par le trait graphique et la volonté d’évoquer cette époque des années 30 sur un mode absurde, ainsi que par la place accordée au 3ème personnage, Titina, le chien de Nobile, seule à ne pas rêver de gloire. Bref, on a hâte de voir le résultat à l’écran de ce drame à destination d’un public familial, mais dont la fin promet d’être joyeuse !

TANGLES

Cartoon Movie 2017
Le métaphorique Tangles

Auteur Sarah Leavitt, Réalisateur Leah Nelson, Producteur Passion Pictures (United Kingdom) et Co-Producteurs (Canada) Twofold Films et Giant Ant90’

Pitch

When Alzheimer’s disease begins to strip away her mother’s vibrant personality, a headstrong young woman is forced to return to the conservative small town and oddball wish family she recently fled to care for her. Fired up by her newfound identity as a lesbian feminist activist, Sarah tries to wrestle control of the situation but quickly realizes she must accept the cruel and warped reality of the disease – and her heritage – in order to become the daughter she needs to be. Based on the acclaimed graphic novel by Canadian author and artist Sarah Leavitt.

Notre avis : On a aimé la douceur du trait du dessin et l’humour qui jaillit parfois. On a été sensible à l’utilisation métaphorique des couleurs, assez judicieuse: blanc et noir pour décrire le chaos des membres de la famille faisant face, chacun à leur manière, à la maladie de la mère. Et les couleurs qui apparaissent dans des moments particuliers magnifiant la vie, desquels émerge la mémoire de la mère.

MY SUNNY MAAD

Cartoon Movie 2017
Le délicat My Sunny Maad

Auteur Ivan Arsenjev, d’après l’oeuvre Freshta de Petra Prochazkova, réalisateur Michaela Pavlatova, Producteur Sacrebleu Productions (France) et Co-Producteur Negativ (République Tchèque) – 80’

Le projet est en pré-production avec un budget de 3 millions d’Euros.

Pitch

Welcome to Kabul: one family, countless secrets. When Herra, a Czech woman, falls in love with Nazir, an Afghan, she has no idea about the life that awaits her in post-Taliban Afghanistan, nor about the family she is about to join. A grandfather who is a feminist, an adopted young boy who astounds with his intellect, and Freshta, who will do anything to run away from her abusive husband. Like the other women in the family, Herra wears a burka and hides in a closet when guests arrive. She soon starts a new job with an American woman, Heidi, who has little understanding of the way women live in Afghanistan, and still less that not everybody wants to be saved by Westerners.

Notre avis : On a eu envie d’en savoir plus sur l’histoire de Herra, héroïne courageuse et sa capacité d’adaptation à d’autres coutumes par amour. Elle est décrite dans son intimité avec son mari, au sein d’une famille dont les nombreux personnages sont loin d’être tous ouverts d’esprit. On a été attiré par la façon de montrer le choc des cultures à travers le regard Herra et par le parti pris d’envisager sa vie sous la Burqa. Plusieurs autres sujets délicats sont abordés, comme l’adoption d’un enfant et le décès du mari. La réalisatrice, qui a déjà gagné plusieurs prix avec son précédent court-métrage d’animation Tram, a souhaité faire un film frais et authentique sur l’amour et la famille, qui puisse toucher aussi bien le public adulte que jeune adulte. Le graphisme est agréable, et le mélange avec une combinaison de photographies de Kaboul peintes est une bonne idée.

LE VOYAGE DU PRINCE

Cartoon Movie 2017
Le poétique et philosophique Voyage du Prince

Auteur et réalisateur Jean-François Laguionie, Producteur Blue Spirit Productions (France) – 75’

Le projet sera en pré-production au second semestre 2017 avec une livraison prévue fin décembre 2018, avec un budget de 4,2 millions d’Euros.

Pitch

An old Prince runs aground on an unknown shore. Injured and lost, he is found by young Tom and taken in by his parents, a couple of researchers who have been exiled from their community because they dared to believe in the existence of other monkey civilisations… The Prince, guided by his young friend Tom, discovers with great fascination and enthusiasm this society, even though it is actually staid and rigid. During this time, the two researchers dream of convincing the Academy of the veracity of their previously rejected thesis… Presented in the form of an account, similar to a fable, “The Prince’s Journey” is a kind of travel diary set in a world that is quite familiar to us, but very surprising for this old monkey.

Notre avis : Après Louise en Hiver, Jean-François Laguionie s’est attelé non pas à une suite mais à un miroir de Le Château des Singes, réalisé en 1999 et dont les enfants voulaient à nouveau revoir les personnages. On a hâte de découvrir le récit plein d’humour e de sagesse des découvertes du Prince, qui raconte surtout l’amitié qui va naître entre le vieux singe et le jeune Tom qui lui sert de guide. Les rapports difficiles avec les scientifiques seront aussi mis en évidence. On a été enthousiasmé par cette fable poétique et philosophique !

THE RED JUNGLE

Cartoon Movie 2017
The Red Jungle, à la croisée du documentaire, de la fiction et de l’animation

Auteurs Juan Lozano et Antoine Germa, réalisateurs Juan Lozano & Zoltan Horvath, Producteur Dolce Vita Films (France) et Co-Producteur Intermezzo Films (Suisse) – 80’

Le projet sera en production en 2018 et livré en 2019 avec un budget de 4 millions d’Euros.

Pitch

On March 1st 2008, Commander Raúl Reyes, number 2 of the FARC, died in the jungle under the ton of bombs dropped by the CIA and the Colombian army. Along with his corpse, the soldiers retrieved his computers: ten years of letters written by the man in charge of negotiating the release of a hundred of hostages who also acted as the head of foreign affairs of the oldest communist guerrilla in the world. An amazing testimony where meet politicians, journalists, arms dealers, diplomats, hitmen, his close relations and even his kids. “The Red Jungle” delves into the mindset of this man who rules the FARC with an iron fist, as the revolutionary utopia was slowly turning into a nightmare.

Notre avis : On a été enthousiasmé par ce projet de biopic des six derniers mois de la vie de ce commandant, écrit à partir de son journal intime retrouvé sur son ordinateur, et par son potentiel narratif, à la croisée du documentaire, de la fiction et de l’animation. Le paradoxe entre l’enfermement mental du personnage et de l’exubérance aussi bien esthétique que poisseuse de la jungle renforce le souhait de l’équipe de montrer le réalisme du terrorisme. Les choix graphiques via la technique de la rotoscopie ont aussi éveillé notre intérêt.

 JOSEP

Cartoon Movie 2017
Le puissant Josep

Auteur et réalisateur Aurelien Froment dit “Aurel”, Producteur Les Films d’Ici Méditerranée (France) et Co-Producteurs (France)  Les Films d’Ici et La Fabrique Animation80’

Le projet sera en production en 2018 et livré en mai 2019, à l’occasion de la commémoration des 80 ans du chemin de la Retirada, exode des réfugiés espagnols de la guerre civile. Le budget de 4,2 millions d’Euros, et une implication identique de la part des producteurs des deux côtés de la frontière espagnole

Pitch

February 1939. Overwhelmed by the flood of Republicans fleeing Franco’s dictatorship, the French government’s solution consists in confining the Spanish refugees in concentration camps where they have no other choice than to build their own shelters, feed off the horses which have carried them out of their country, and die by the hundred for lack of hygiene and water… In one of these camps, two men, separated by barbwire, will become friends. One is a guard the other is Josep Bartoli (Barcelona 1910 – New York 1995), a cartoonist who fights against the Franco regime.

Notre avis : Aurel, dessinateur au Canard Enchaîné, a découvert Josep Bartoli, connu pour ses dessins dans les camps de concentration et sa vie hors du commun. Aurel a travaillé avec le scénariste habituel de Robert Guédiguian, Jean-Louis Milesi. On a aimé l’idée que ce biopic puissant soit basé sur la volonté du dessinateur de faire comprendre au public adulte et jeune adulte de quelle manière un dessin se construit et peut aider son auteur à survivre. Les flashbacks et le procédé narratif du gendarme sur son lit de mort qui raconte à son petit-fils sa rencontre avec Josep offrent une dimension onirique pleine d’humour et de tendresse.


On vous tient au courant dès que l’on a des informations sur les projets évoqué et on vous donne rendez-vous pour la prochaine édition du Cartoon Movie, qui se tiendra à nouveau à Bordeaux, du 7 au 9 mars 2018.

Sylvie-Noëlle

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
L’ÉTREINTE, émouvante reconnexion à soi – Critique