La 28ème édition du Festival International du Film d’Histoire de Pessac (Gironde) se tiendra du 20 au 27 novembre 2017 sur le thème So British.

Les organisateurs du Festival International du Film d’Histoire de Pessac ont trouvé opportun, quelques mois après la sortie du Brexit, de rendre visite aux amis et voisins britanniques. Pendant cette semaine festivalière, 110 films seront projetés, dont 25 en avant-premières, pour la plupart en présence de leurs auteurs… de quoi ravir les passionnés de cinéma et d’histoire! 68 films portant sur l’histoire de la Grande-Bretagne sont ainsi programmés, donnant une belle occasion de voir ou revoir Barry Lyndon, Le Discours d’un roi, The Queen, Vera Drake, Les Vestiges du jour ou encore Meurtre dans un jardin anglais.

Comme souvent, la programmation des dix longs-métrages en Compétition Fiction s’annonce prometteuse. Elle traversera de multiples époques, pays et sujets historiques, politiques et personnels, sous le regard attentif d’un jury professionnel présidé par le critique  Michel Ciment et d’un jury étudiant:

– La Mort de Staline (France, États-Unis) de Armando Iannucci  (sortie le 21 mars 2018) fera l’ouverture du Festival le 20 novembre- Première française
– La Douleur (France) de Emmanuel Finkiel , avec Mélanie Thierry et Benoît Magimel (sortie le 24 janvier 2018)- en présence du réalisateur
L’échange des princesses (France) de Marc Dugain , avec Lambert Wilson et Olivier Gourmet (sortie le 27 décembre 2017)- en présence du réalisateur
– Un homme intègre (Iran) de Mohammad Rasoulof  (sortie le 6 décembre 2017)
– L’insulte (Liban, France) de Ziad Doueiri (sortie non encore programmée) – Première française en présence du réalisateur 
– La Juste route 
(Hongrie) de Ferenc Török (sortie le 20 décembre 2017)
– Mariana (Los Perros) (Chili, France) de Marcela Said (sortie le 13 décembre 2017), en présence de la réalisatrice
– L’Ordre des choses (Italie, France) de Andrea Segre (sortie le 28 février 2018), en présence du réalisateur
– Razzia (Maroc, France) de Nabil Ayouch (sortie le 14 mars 2018)
– Les Bienheureux 
(France) de Sofia Djama, avec Sami Bouajila (sortie en France le 13 décembre 2017), en présence de la réalisatrice

Plusieurs autres fictions, seront projetées en avant-première: le 25 novembre sont programmés Les Gardiennes de Xavier Beauvois, en présence de Iris Bry (sortie le 6 décembre 2017) et Les Heures Sombres de Joe Wright (sortie le 3 janvier 2018). La Promesse de l’aube de Éric Barbier (sortie le 20 décembre) sera projetée lors de la soirée de Clôture.

Il y aura également en compétition onze Documentaires Inédits  français et étrangers, dont la quasi-totalité en présence des réalisateurs, favorisant les échanges avec les festivaliers.  Ils seront récompensés par jury professionnel présidé par le réalisateur Guy Seligmann et un jury étudiant.

Enfin, sont organisés en marge de la projection des films une quarantaine de débats et rencontres avec réalisateurs, historiens et journalistes ! Résonneront les mémoires de Shakespeare, Dickens, Jane Austen, Virginia Woolf ou Churchill!

Les horaires des séances sont ICI

Sylvie-Noëlle, présente pendant toute la durée du Festival, verra toutes les fictions en compétition et réalisera des interviews de la plupart des réalisateurs et réalisatrices présents!

INFORMATIONS