11 ans après 2 – Les Légions d’Or Maudites, voici une troisième adaptation du personnage, réalisé cette fois-ci par .

Les deux premières adaptations – 2004 et 2008 – ont été réalisés par Guillermo del Toro et ont connu un succès modéré : 99 millions de dollars de recettes mondiales pour le premier et 160 millions pour le second.

Le pitch : Hellboy revient affronter la Reine de Sang Nimue (La Dame du Lac ou la Fée Viviane, selon les légendes), l’épouse de Merlin. Ce qui va amorcer la fin du monde…
Le film n’est pour autant pas une suite directe au deux précédents opus.

À la réalisation, Neil Marshall (The Descent, Centurion). Il est également connu pour avoir réalisé quelques épisodes de Game of Thrones, Constantine, Westworld ou encore Perdus dans l’Espace.
Il s’agit néanmoins des mêmes producteurs que les précédents films, à savoir Lloyd Levin, Mike Richardson et Lawrence Gordon.

Exit Ron Perlman donc, place à , le Sherif Jim Hopper de Stranger Things.
Annoncé comme un film proche en atmosphère de Logan, on ne peut effectivement pas dire qu’il soit aussi frivole que ses prédécesseurs. Plus sombre et résolument plus « dur », HELLBOY se veut donc aussi plus proche du comic créé par .
À ses côtés, campe Nimue et le Pr Trevor Bruttenholm, qui était incarné par John Hurt dans les films de Guillermo Del Toro, décédé en 2017.

HELLBOY sortira en France le 8 mai 2019 via Metropolitan Filmexport.