Lola Arendt, une petite fille de 8 ans, disparaît dans une Ile d’Ecosse. Ses parents, Martin et Sarah, brisés, ne résistent pas au drame et se séparent. Deux années plus tard, Lola est retrouvée à l’endroit exact où elle avait disparu. Elle est vivante, apparemment en bonne santé, mais reste plongée dans un étrange mutisme.
Martin retourne seul sur l’île pour la chercher et la ramener : Au bonheur des retrouvailles succèdent les interrogations et la peur : Où était Lola ? Que lui est-il arrivé ? Pourquoi ne parle-t-elle pas ?
Pourquoi Sarah semble lui avoir caché des informations quant à cette réapparition soudaine ? Quel est ce secret qui plane autour de Lola ?
Réalité ou paranoïa, Martin se sent épié, tout lui paraît suspect. La traversée de cette île du bout du monde, dans un paysage sauvage, étrange et menaçant, les mènera inexorablement vers la plus insoutenable des découvertes…

Date de sortie : 31 octobre 2012
Réalisé par Jérôme Cornuau
Film Français, belge, luxembourgeois
Avec Michaël Youn, Fanny Valette, Emilie Dequenne
Durée : 1h 37min
Bande-Annonce :

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

ILS AIMENT

“Comme il sied à un film où rien n’est vraiment ce qu’il paraît, les apparences sont trompeuses, et La Traversée se révèle pétri d’idées formelles aux volontés louables, tandis que Michael Youn fait montre d’une réelle sensibilité d’acteur.”Critikat.com

“Un thriller où la confiance accordée est joliment récompensée. Avec en prime le plaisir d’admirer la trop rare Fanny Valette dans une prestation à fleur de peau.”Ecran Large

ILS AIMENT MOINS

“Jérôme Cornuau signe un thriller psychanalytique saupoudré de paranormal sans convaincre ni susciter de frisson.”Le Journal du Dimanche

“(…) le truc ne tient pas. Ne rien savoir du tout finit pas être ennuyeux et la solution de l’énigme, ridicule et décevante, plombe définitivement le film.”L’Express

“Le scénario de ce thriller angoissant est d’un tel vide, l’histoire tellement cousue de fil blanc qu’à aucun moment on accroche.”Le Parisien

“La tragédie ne sied décidément pas à Michaël Youn.”TéléCinéObs

“(…) l’histoire devient de plus en plus nébuleuse et décevante. Et le dénouement est carrément grotesque.”Télérama

Laisser un commentaire

Please Login to comment
avatar
  S'abonner  
Notifications :

[critiques presse] La Traversée

0