Pour sa 10e édition, le Festival du film coréen à Paris (FFCP) se voyait labellisé « événement officiel » de l’année France-Corée, qui célébrait les 130 ans des relations diplomatiques entre les deux pays. Un titre qui permit aux organisateurs du festival de lancer durant l’année 2016 « les Dimanches en Corée », continuité du festival, avec la programmation chaque mois d’un film coréen.

Le rendez-vous semble avoir eu du succès puisque les « Dimanches en Corée » reviennent dès le 25 septembre prochain pour une édition 2016-2017. Le public parisien pourra donc à nouveau (re)découvrir le meilleur du cinéma coréen au Publicis Cinémas sur les Champs-Élysées.

montage films coréens : DImanches en corée

Si l’année précédente semblait un peu plus portée sur la découverte, avec des films d’auteurs potentiellement moins connus du grand public (à l’exception d’un Kim Ki-duk ou d’un Park Chan-wook), le nouveau programme devrait parler davantage à un public moins spécialisé de ce cinéma. Avec entre autres THIRST, CECI EST MON SANG de Park Chan-wook, LE BON, LA BRUTE ET LE CINGLÉ de Kim Jee-woon, SOUFFLE de Kim Ki-duk, THE HOST de Bong Joon-ho, NIGHT & DAY de Hong Sang-soo, ou encore le classique LA SERVANTE (1960) de Kim Ki-young et A CAPPELLA de Lee Sujin (présenté lors de la 9e édition du FFCP), les « Dimanches en Corée » s’annoncent particulièrement riches et passionnants. Les raretés et inédits en France seront quant à eux certainement plus mis en avant lors du 11e Festival du film coréen à Paris du 25 novembre au 1er octobre 2016.

La programmation complète des « Dimanches en Corée » et les dates de projections sont à retrouver ici : http://www.ffcp-cinema.com/dimanches-en-coree/

Pierre Siclier