Une machine infernale se met en route alors que le film n’est pas encore sorti en France (12 octobre). Le marathon de la course aux Oscars débute pour .

Depuis le prix d’interprétation masculine de au , le film a trouvé un distributeur d’envergure, la Weinstein Company personnifiée par (fondateur de Miramax Films : Pulp Fiction, Kill Bill, Will Hunting, Gangs of New York, No Country For Old Men, …).

L’homme est connu comme un pourvoyeur d’Oscars. Telle est sa quête, il l’a d’ailleurs affirmé récemment : « Je veux que The Artist, qui est un véritable chef-d’œuvre, fasse le grand chelem des récompenses du septième art exactement comme Marion Cotillard l’a fait avec La Môme ». Nous apprenons également que le producteur a donné une copie du film au président américain. Bien que nous soyons assurés que Barack Obama ait vu le film, nous ne savons ce qu’il en a pensé.

L’Oscar ne s’obtient pas par hasard. Les mois précédents la cérémonie sont occupés à courir toute la planète cinéma à la recherche de plateaux TV en tous genres. C’est exactement ce que  Harvey Weinstein a demandé à Jean Dujardin : se consacrer à cette course et ne tourner aucun film. L’acteur français s’exécute et courra pour la statuette pendant les six prochains mois.

Nous vous laissons avec cette excellente entrevue de Michel Hazanavicius (réalisateur du film).