[critique] Le Plan B

Après des années de liaisons décevantes, une jeune femme décide de faire un bébé toute seule. Pourtant, le jour même de l’insémination, cette dernière va faire une rencontre qui pourrait tout changer…

Note de l’Auteur

[rating:6/10]


Date de sortie : 19 mai 2010
Réalisé par Alan Poul
Film américain
Avec Jennifer Lopez, Alex O’Loughlin, Michaela Watkins
Durée : 1h 50min
Bande-Annonce : [dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xc2j1z_le-plan-b-bande-annonce-trailer-hd_shortfilms[/dailymotion]

Le Plan B est un peu LA bonne surprise en terme de comédie romantique de ce mois de mai. Qui aurait misé sur ce petit poucet qui ne semble miser que sur la présence d’une chanteuse loin d’être une actrice ? Qui peut affirmer vouloir voir ce film à tout prix car il va réussir là où beaucoup de ses concurrents échouent ? Et pourtant… Et pourtant… Dans la catégorie des films que l’on n’a pas vu venir, ce film de Alan Poul (Rome, Six Pieds Sous Terre) se place en très bonne position non pas parce-qu’il révolutionne le genre et le dépoussière mais simplement parce-qu’il arrive à nous embarquer dans son histoire et à nous faire rire. N’est-ce pas ce que l’on attend d’une comédie romantique ?

Le Plan B raconte l’histoire d’une jeune femme cherchant à tout prix un enfant et qui décide donc, à cause de relations toutes plus désastreuses les unes que les autres, de faire un bébé toute seule comme dirait notre cher Jean-Jacques Goldman. Seul problème à l’horizon, au même moment elle fait la connaissance d’un homme qui a absolument tout du prince charmant qu’elle n’espérait plus. Rien de bien alléchant à se mettre sous la dent donc avec cette histoire stéréotypée au maximum (il est aisément facile de savoir les différentes orientations que va prendre le scénario) et il faudra bien attendre 20 minutes avant de rentrer complètement dans cette dernière. Seulement voilà, une fois la machine lancée, Le Plan B met à jour des armes que l’on ne pensait pas retrouver dans une telle production. On rit de bon cœur face à ce déluge de gages enfantins mais bien calibrés, on ne s’ennui pas et chaque parti (masculin et féminin) pourra se retrouver dans chacun des personnages. Le film a cette force d’ouverture au public car il n’est pas exclusivement dédié à la gente féminine, il n’essai en aucun cas de nous arracher une petite larme par la force. Très bon point de ce côté là.

Vient ensuite les acteurs qui sont loin d’être aussi mauvais qu’on pouvait l’imaginer. Jennifer Lopez est plutôt convaincante dans la peau de cette femme qui s’assume pleinement mais c’est l’acteur australien Alex O’Loughlin qui retient toute notre attention. L’acteur qui est plus sollicité pour des seconds rôles musclés a un véritable potentiel comique avec des mimiques, une gestuelle et un phrasé que chaque homme s’est vu un jour utiliser. Là où l’on pensait que le film allait faire naufrage (les acteurs de comédies sont bien souvent très loin d’être drôle romantique), il redresse la barre et nous fait voyager sans turbulence.

Au final, Le Plan B est une comédie romantique aussi piquante que savoureuse, sans aucune prétention, pas arrogante pour un sou mais qui arrive à nous faire passer un très bon moment. Si vous n’aviez à miser que sur un seul cheval pour ce mois de mai, un petit conseil, Le Plan B a tout de l’outsider de poids pouvant faire des miracles.

  1. Plan B est un film ennuyeux et romantique, montrant la même histoire de deux personnes qui s’aiment, ne propose rien de nouveau et d’être romantique est très longue. le bon del film sont ses personnages Jennifer Lopez, Alex O’Loughlin, Michaela Watkins. mais si vous êtes une personne émotive, vous pourriez être intéressé. :)

    0
    0
  2. C’est un situation très drôle, la insémination artificielle c’est un thème de l’actualité et c’est intéressant que quelqu’un a faire un film de ce thème.

    0
    0
  3. Je vient d’arriver sur le site regardant ca et la les critiques sur certains films que j’ai bien aimé hélas je me suis dit  »je vais cliquer ici je suis sur que ce sera porteur » Et ben j’avais pas tor , pour un film d daube tu trouve ca bien pour un film bie tu y trouve une daube … Ce film ci par exemple c’est du vu , vu , vu et revu , ralalah je suis sur que tu a mis la même chose pour les american pie tiens je vais aller zieuter !

    0
    0
  4. @ Maxime : je n’ai jamais dit que Le Plan B était un chef-d’œuvre j’ai juste dis qu’il s’agissait d’une comédie romantique remplissant parfaitement son rôle contrairement à un film comme Crazy Night par exemple. On ne peut pas critiquer tous les films de la même ma,ère car chacun n’aspire pas à la même finalité.

    Pour ta gouverne j’ai suis totalement hermétique aux American Pie sauf peut-être le premier qui se laisse regarder.

    Après tous les goûts sont dans la nature mais avant de critiquer, je suis quasiment certain que tu n’as pas vu les 3/4 des films que j’ai critiqué ici. Alors avant toute chose, je t’invite à les voir pour ainsi avoir un argumentaire suffisamment intéressant qui vaille la peine d’être lu.

    0
    0
  5. RE: « Le Plan B est un peu LA bonne surprise en terme de comédie romantique de ce mois de mai. Qui aurait misé sur ce petit poucet qui ne semble miser que sur la présence d’une chanteuse loin d’être une actrice ? »

    C’est vrai que Jennifer Lopez n’est peut-être pas une grande actrice (elle a toutefois été nominé pour un Golden Globe en 1998), mais beaucoup de gens croient (dont vous) que c’est une chanteuse avant d’être une actrice, mais c’est le contraire. Jennifer Lopez a commencé à faire des films en 1995 alors que son premier disque est sorti en 1999 alors qu’elle commençait déjà à être connu. Elle venait de jouer dans Anaconda en 1997 (bien que le film fut mauvais ce fut tout de même un bon succès au box-office). La chanson n’a fait que la lancer dans la célébrité. Qui sait ou sa carrière cinématographique l’aurait mené sans la chanson? Sûrement pas bien loin!

    0
    0
  6. Je viens à l’instant de regarder ce film et je l’ai trouver très ennuyant.Chaque scène je devinais la suite…et puis j’ai trouvé la Zoé très culotté de reprocher à Stan de dire que ses jumeaux qu’ils sont dans le ventre ne sont pas les siens(elle s’est véxé et l’a quitté) j’ai trouver cette séquence très ridicule car apres tout c la verité ce n’est pas ses propres goss et dans la vrai vie ca fait longtemps qu’il l’aurais mis un pied apres l’avoir sauté bref ce film etait naze à mon gout et c’est pas un film que je conseillerais voila

    0
    0

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
UN MONDE AILLEURS, le regard flou – Critique