Adapté d’un roman de Jay Asher, 13 REASONS WHY , disponible sur Netflix depuis le 31 mars, narre comment une adolescente banale en est venue à se suicider.

Produite par Selena Gomez (oui, oui) et Tom McCarthy, la nouvelle série inédite sur Netflix fait beaucoup parler d’elle en ce moment. Un phénomène, certes, répandu dernièrement lorsque la firme est derrière un show – pourtant la qualité est loin d’être toujours présente. Dans le cas ci-présent, on a envie de dire que l’engouement est mérité. Parce que la série aborde le sujet sensible du harcèlement scolaire. Une intention louable, à saluer tant le format de la série peine à se hisser au niveau du cinéma lorsqu’il s’agit d’ausculter  ce si complexe état de l’adolescence. On entre dans 13 REASONS WHY en ayant d’emblée cette sensation de familiarité. Ce cadre, on le connaît (un lycée dans une petite ville américain). Ces personnages, on les a déjà vu (les populaires, les cheerleaders, les freaks, les cancres, les timides). Les codes du teen drama sont là. Sauf que, comme le dit souvent la défunte Hannah : “c’est compliqué“. Au travers de 13 épisodes, la série va aller creuser derrière toutes les figures connues, adolescents et adultes, pour mettre en lumière la brutalité du monde moderne lorsqu’on est jeune.13 REASONS WHYChaque personnage a ses torts et ses raisons. La jolie idée initiale du roman est d’incorporer Clay Jensen (le héros qui reçoit les cassettes) dans la liste de ceux ayant provoqué la mort d’Hannah. Ainsi chacun se retrouve face à la conséquence de ses actes. La série ne cherche pas des excuses mais nous décrit les faits avec précisions, au lieu de prendre sournoisement le spectateur à parti en lui demandant “et toi, qu’aurais-tu fait ?“. Tout le mérite est bien évidement de ne pas édulcorer, de ne pas prendre la puissance des thèmes à la légère (on y cause de viol, slut-shaming, harcèlement physique). S’il permet à la fiction de délivrer une part de pédagogie, le show est surtout dévastateur car il fait preuve d’une sensibilité rare dans le genre. L’enquête qui est le moteur du suspense dans un premier temps, glisse peu à peu au seconde plan pour tenter d’approfondir les caractérisations des personnages et dévoiler toute une gamme de subtilités. L’occasion de saluer la troupe d’acteurs, vraiment crédible dans les rôles qu’ils endossent. Et notamment la révélation Katherine Langford campant une Hannah Baker ultra-charismatique. L’un des défis était ici : arriver à faire de l’adolescente suicidée un personnage aux multiples reliefs, pas une simple martyre.

« Imparfaite mais attachante, la série 13 REASONS WHY est une belle exploration de la solitude… Click To Tweet

Sur la forme, 13 REASONS WHY emprunte tous les codes du teen drama : mise en scène ponctuée de petits effets tape-à-l’œil, tics made in cinéma indé, bande-son très marquée… Des composants qui, tour à tour, servent et desservent la série. Dans les moments les plus inspirés, elle manie ces ingrédients avec harmonie (l’épisode final est un brillant modèle dans le genre). A contrario, on constate parfois que la finesse est reléguée sur le banc de touche. Certaines transitions présent/passé manquent de raffinement, l’utilisation de la musique donne de temps à autre un sentiment de “trop”, quelques scènes oniriques sont déballées en force… La notion de rythme est aussi à remettre en cause – on sent des rallonges pas nécessaires.  Pour ces petits défauts, 13 REASONS WHY ne réussit pas à atteindre l’excellence qui lui aurait permis de devenir un petit classique. Imparfaite mais attachante, la série est une belle exploration de la solitude adolescente, celle qui touche plus de gens qu’on le croit. Au demeurant efficace sur la durée, 13 REASONS WHY amène sur le devant de la scène un problème parfois un peu trop traiter à la légère dans la vie réelle. Comment allier l’utile à l’agréable, donc.

Maxime Bedini

Votre avis ?

 

 

[CRITIQUE] 13 REASONS WHY - SAISON 1
Diffusion : 31 mars 2017 (France)
Créateur : Brian Yorkey
Acteurs principaux : Dylan Minnette, Katherine Langford, Christian Navarro
Diffuseur : Netflix
Format : 13x52min
3.0Note finale
Avis des lecteurs 31 Avis

Abonnez-vous !


D'accord ? Pas d'accord ?

Notifications :
avatar
wpDiscuz