ROUTE VERS L’ENFER est un huis-clos à ciel ouvert (le désert californien), installant avec patience et précision l’histoire de deux personnages, et observant leur actions dans un espace propice à l’introspection – mais également au danger (jour: 45°C, nuit: 0°) et à la violence.

Les deux acteurs ( et ) sont ainsi impeccablement dirigés, et permettent doucement au spectateur de pénétrer dans leur personnages et de comprendre la logique de leurs raisonnements. Une réussite liée à la mise-en-scène sobre (comprendre: sans gimmicks, ni accélérations inutiles du rythme ou de mise-en-avant d’influences*) et impeccable installant petit à petit une ambiance cradingue et propice au breakdown, avant de nous retourner la tronche par un dénouement aussi inattendu qu’adéquat.

Scenic Route (ROUTE VERS L’ENFER en VF) constitue un simple mais très efficace film de genre, malgré son évident low budget.

Ce film a été visionné dans le cadre d’un article consacré au remake U.S. du MARTYRS de Pascal Laugier.

INFORMATIONS

Scenic Route

Titre original : Scenic Route
Réalisation : ,
Scénario : 
Acteurs principaux : Josh Duhamel, Dan Fogler, Peter Michael Goetz
Pays d’origine : Etats-Unis
Sortie : 23 février 2015 – en DVD (année de production, 2013)
Durée : 1h29min
Distributeur : Pictures
Synopsis : Mitchell et Carter, deux amis de longue date, se retrouvent en panne le long d’une route isolée en plein désert. Au fil des heures les tensions grandissent et finissent par exploser de manière assez brutale.

* en dehors de CETTE pose, très Snake/Travis