Après avoir pris ses marques en réalisant plusieurs courts-métrages, la réalisatrice passe pour la première fois au format long. L’ANNÉE PROCHAINE apparaît comme une œuvre personnelle, traitant d’une amitié forte et compliquée entre deux meilleures amies. C’est également un regard sur le passage à l’âge adulte qui prend forme dans son film. Si ses intentions sont louables, Vania Leturcq ne semble malheureusement pas aller jusqu’au bout. Restant trop dans l’observation, elle se contente finalement de peu. Peu d’histoire, peu de rythme, peu de surprises dans la mise en scène. Avec L’ANNÉE PROCHAINE elle ne se rate pas entièrement, mais laisse un goût d’inachevé, ce qui est regrettable.

Clotilde () et Aude () ont 18 ans et sont meilleures amies depuis toujours. Leur relation est forte et fusionnelle comme peuvent l’être les amitiés adolescentes. Elle doivent décider ce qu’elles feront l’année prochaine, après le bac. Clotilde choisit de quitter leur petit village pour aller faire ses études à Paris et entraîne Aude avec elle. Mais les deux amies vivront différemment leur nouvelle vie …

© Chrysalis Films

© Chrysalis Films

Au premier abord, L’ANNÉE PROCHAINE rappelle Respire (2014), second long de Mélanie Laurent, après Les Adoptés en 2011. Cependant, là où Mélanie Laurent composait avec un dominé et un dominant en guise de protagonistes, Vania Leturcq arrondit les angles. Entre Aude et Clotilde, les rôles s’inversent continuellement. La première, apparaît d’abord fougueuse. C’est elle que les garçons regardent, qui n’a peur de rien et qui vit au jour le jour. La seconde reste en retrait, silencieuse devant son amie. Au fil du temps les rapports évoluent. C’est la fin du lycée et l’université est le seul moyen de quitter leur petit village. Clotilde prend alors les choses en main de manière surprenante. Décidant de l’avenir d’Aude, l’emmenant à Paris pour pouvoir réaliser son propre rêve. Clotilde gagne en confiance, manipule et prend de haut une Aude bien perdue dans la capitale. Cette ambiguïté qui plane autour des caractères de deux personnages devient l’essence du travail de Vania Leturcq. En cela les jeunes actrices se montrent particulièrement intéressantes. Constance Rousseau (révélée en 2007 chez Mia Hansen-Løve dans Tout est pardonné), jolie blonde, douce et innocente, à qui on donnerait le bon dieu sans confession, évolue avec subtilité et délicatesse pour donner naissance à un personnage plus sombre et manipulateur. Jenna Thiam (Les Revenants), la rousse sauvage, d’une puissance naturelle, capable de monopoliser l’attention d’un regard, va chercher au fond d’elle pour se renfermer et révéler un manque de confiance surprenant. Les deux jeunes filles talentueuses parviennent ainsi à se démarquer en dépit d’une direction d’acteur qui fait défaut à la réalisatrice et des dialogues imparfaits.

« Une œuvre prometteuse, mais imparfaite. »

Le film se montre certes intéressant dans son sujet et dans la subtilité avec laquelle Leturcq le traite, mais on ne peut que noter un manque de rythme flagrant, lié à un scénario mince composé de peu de bouleversements. Les rares étant d’ailleurs plutôt prévisibles. Sur la durée L’ANNÉE PROCHAINE ne semble donc pas réussir à prendre son envol, restant un peu plat et lent. Et bien que l’on ressente une vraie intimité entre cette histoire et la réalisatrice, on ne peut que ressentir les défauts du final. Une œuvre prometteuse mais imparfaite.

author-twitter@PSiclier

Les autres sorties du 24 juin 2015
GUNMAN, ENTOURAGE, UNFRIENDED, POLTERGEIST, A LOVE YOU, MASAAN, L’ANNÉE PROCHAINELES MILLE ET UNE NUITS – L’INQUIETUN MOMENT D’EGAREMENT, etc.
INFORMATIONS

© Chrysalis Films

© Chrysalis Films

 
Titre original : L’année prochaine
Réalisation : Vania Leturcq
Scénario : Vania Leturcq,
Acteurs principaux : Constance Rousseau, Jenna Thiam,
Pays d’origine : Belgique, France
Sortie : 24 juin 2015
Durée : 1h45
Distributeur : Chrysalis Films
Synopsis : Clotilde et Aude ont 18 ans et sont meilleures amies depuis toujours. Leur relation est forte et fusionnelle comme peuvent l’être les amitiés adolescentes. Elle doivent décider ce qu’elles feront l’année prochaine, après le bac. Clotilde choisit de quitter leur petit village pour aller faire ses études à Paris et entraine Aude avec elle. Mais les deux amies vivront différemment leur nouvelle vie …

BANDE-ANNONCE