En faisant référence par son titre au remix éponyme du groupe électro Justice, WE ARE YOUR FRIENDS annonce la couleur. Le morceau qui contribua au succès du groupe en 2008 se voit même utilisé pour la bande annonce et durant les premières minutes du film. Le but est simple, toucher un public jeune au gout prononcé pour la musique électro pop et ses ambiances de fête.
Devant le parcours de , pour qui il s’agit du premier long-métrage après plusieurs courts, on ne s’étonne pas beaucoup d’une telle approche. Depuis 2012 il participe à la réalisation de la série documentaire de téléréalité Catfish diffusée sur MTV ; chaîne de télévision américaine un temps spécialisée dans les clips musicaux et désormais également diffuseur de nombreuses émissions de téléréalité pour un public jeune. WE ARE YOUR FRIENDS se retrouve ainsi fortement influencé par la télévision et malheureusement trop formaté. En dépit du potentiel de son sujet et de quelques trouvailles de mise en scène, le résultat se révèle trop impersonnel et ordinaire.

Cole , un DJ de 23 ans vit dans le milieu de l’électro et des nuits californiennes. La journée, il traîne avec ses amis d’enfance. La nuit il mixe, dans l’espoir de composer le son qui fera danser le monde entier. Son rêve semble alors possible lorsqu’il fait la connaissance de James, un DJ expérimenté, qui décide de le prendre sous son aile…

WAYF_D25_TR_02938.CR2

WAYF_D25_TR_02938.CR2

Qu’on se le dise tout de suite, WE ARE YOUR FRIENDS, n’est pas à prendre comme une œuvre réaliste sur le métier de DJ, loin de là. En effet quiconque issu de ce milieu ou qui s’y intéresse un minimum, pourrait s’arracher les cheveux devant le manque de crédibilité général. Fermons donc les yeux lorsque Cole () s’en va capter sur son smartphone les bruits alentour pour en ressortir un sample au son parfait et sans fioritures. Ou sur l’approche du travail d’un DJ et sa méthode pour faire danser les gens: rien de plus simple, apparemment, que de caler le rythme musical sur le battement cardiaque de son public. Une vision ultra-simpliste et réductrice. De même que derrière l’ambiance pop de WE ARE YOUR FRIENDS, le réalisateur Max Joseph veut nous faire croire en l’importance d’utiliser dans la musique électronique des sons issus du monde réel, des bruits du quotidien et de créer des morceaux à partir de ses émotions. C’est mignon, mais soit ! Par contre difficile à avaler tant le film se montre formaté et codifié.
Ce n’est pourtant pas faute d’essayer d’offrir de vraies propositions cinématographiques durant une longue première partie. Un montage clipé qui permet d’introduire efficacement le personnage principal, Cole, et ses amis. En allant démarcher pour des clubs de jolies étudiantes et en les invitants via un face caméra à la « meilleur soirée de leur vie », c’est à nous que les quatre garçons s’adressent. De même en nous résumant la vie du héros, sa vision et ses ambitions en voix off accompagnée de cartons de texte pour illustrer des phrases. Une influence du clip dépassée même lors d’une séquence d’hallucination de Cole, provoquée par des drogues. Une scène où le monde réel s’efface au fur et à mesure pour laisser place à une animation colorée, qui rappelle fortement le clip du DJ Breakboat, Baby I’m Yours, réalisé par Irina Dakeva.

”Trop impersonnel et ordinaire”

Seulement passée cette première partie où le réalisateur ose agréablement, la suite se révèle bien moins ambitieuse et tristement basique. Pire, le film prend la tournure d’un film de romance banal (sans surprise entre Cole et Sophie, compagne délaissée de James), à la mise en scène clichée. On ne retient du reste que des soirées qui se ressemblent avec florilège de drogues et de filles sexy. Celles-ci apparaissent comme de vulgaires bout de viandes interchangeables aux bras des personnages masculins. Un ensemble qui malgré un retournement de situation mal exploité ne mène pas à une critique mais au contraire à vendre une vision laborieuse du monde.
Devant cela il faut se contenter de voir un joli duo formé par Zac Efron et la mannequin (Sophie). Efron continue de convaincre et de prouver qu’il n’est pas qu’une « belle gueule ». Il en va de même pour la jeune femme, qu’on attendait après son passage trop rapide dans Gone Girl (David Fincher, 2014). Elle se montre ici parfaitement à l’aise et naturelle et offre une prestation juste. Une bien maigre consolation. WE ARE YOUR FRIENDS se contentant au final de peu et ne parvenant à être qu’un gentil divertissement, tout au plus.

suivre @PSiclier

LES AUTRES SORTIES DU 26 AOÛT 2015

INFORMATIONS

26 aout 2015 - We are your friends

– WE ARE YOUR FRIENDS: un film générationnel ?

Titre original :
Réalisation : Max Joseph
Scénario : Max Joseph, 
Acteurs principaux : Zac Efron, Emily Ratajkowski,
Pays d’origine : Angleterre, France, U.S.A.
Sortie : 26 août 2015
Durée : –
Distributeur : StudioCanal
Synopsis : Cole, un DJ de 23 ans vit dans le milieu de l’électro et des nuits californiennes. La journée, il traîne avec ses amis d’enfance. La nuit il mixe, dans l’espoir de composer le son qui fera danser le monde entier. Son rêve semble alors possible lorsqu’il fait la connaissance de James, un DJ expérimenté, qui décide de le prendre sous son aile…

BANDE-ANNONCE