En partenariat avec , voici un petit tour d’horizon des films qui sortent en salles cette semaine. Action !

Une campagne de prévention, du tamiflu et des vaccins en masse. A priori la grippe A ne devrait pas faire beaucoup de victimes dans nos vertes contrées franchouillardes. Qu’à cela ne tienne, la faucheuse trouvera bien un autre moyen de vous avoir. Non, non je sais le dernier Destination Finale est déjà sorti il y a quelques semaines mais c’est pas là que je veux en venir. Car oui cette semaine, le brassard noir du deuil est de rigueur dans les salles obscures. Symboliquement j’entends parce qu’évidemment du noir dans le noir, c’est pas très voyant.

Bref de Mort il est beaucoup question cette semaine et pourtant aucun slasher au programme, pas même un petit polar. Oui les films de la semaine préfèrent plutôt se la jouer un peu philosophes. Dans Funny People, Adam Sandler, joyeux luron et comédien de stand up est amené à réfléchir sur sa propre existence à la nouvelle de sa mort prochaine.
La mort comme mise en perspective de la préciosité de la vie, c’est aussi le leitmotiv que les personnages de Vivre ! vont adopter après leur rencontre à l’enterrement de leur ami commun.
Pour Denis, la mort de papa est l’élément déclencheur qui va l’inciter à se lancer dans une douloureuse quête introspective.
Heureusement des gens comme Nicolas Hulot n’attendent pas autant pour s’interroger sur le sort de la planète, les premiers signes d’agonie annonciateurs exposés dans Le Syndrome Du Titanic étant à son sens déjà plus que suffisants.

Mais comme les prophétiques sorties de la semaine respectent le cycle de la vie, pendant que certains meurent, d’autres profitent de leur existence pour réaliser leurs rêves de gloire et célèbre. Comme dans Fame même si je les soupçonne de n’avoir rien pigé à ce dont il est question cette semaine… « I’m gonna live forever » non mais sérieux et puis quoi encore ?
A l’Opéra de Paris ils se la racontent moins alors qu’eux ont un vrai job, pas comme ces feignasses d’étudiants de comédies musicales.

Et puis il y a l’entre deux, lorsqu’il est trop tard pour réaliser ses rêves mais qu’on a encore quelques années à tirer où il s’agit surtout de ne pas trop s’emmerder. A l’image de Tatie Danielle, Victor (aka Pierre Richard) a trouvé l’astuce : rejoindre le diabolique « complot des vieux » et faire chier son monde !

Camille Stevens / Cinetrafic

Retrouvez les sorties Ciné de la semaine en un clin d’œil sur Cinetrafic : synopsis, bande-annonces et extraits.