Le festival du film policier de Beaune aura lieu du 30 mars au 3 avril 2016. Thomas et moi seront présents sur place (un immense merci à CanalSat et 13èmerue !!!) pour rendre compte des films proposés cette année.

beaune -

FRITZ BAUER, UN HÉROS ALLEMAND, de Lars Kraume, est ainsi présenté en compétition. En voici le trailer !

La traque internationale du criminel de guerre restera toujours un fascinant sujet de cinéma, autorisant le traitement de nombreux aspects.
Par exemple, la quête du protagoniste donne souvent l’opportunité de traiter de l’obsession et d’une certaine perversion, lorsque l’identification et le mimétisme deviennent nécessaire à l’empathie, lorsque un intérêt diffus se confronte au bien commun, lorsque la santé mentale est altérée par cette même obsession.
Puis plutôt que le traitement du crime en question, il s’agit souvent à travers ces films, d’en interroger la perception. La nôtre, altérée par le temps et l’inconscient collectif, puis à l’intérieur de l’œuvre : à échelle humaine (responsables, victimes et périphériques), à échelle politique (implications gouvernementales, mesures internationales) ou à échelle géographique.

Récemment, cette thématique a surtout été appliquée au terrorisme post 11/09 et à l’ouroboros qui définit son idéologie (on ne peut que conseiller à ce sujet les fantastiques Zero Dark thirty de Kathryn Bigelow, l’allégorique Munich de Steven Spielberg, ou Un Homme Tres Recherché d’Anton Corbijn).

118340.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Mais il y a toutefois une ampleur et une résonance différente lorsque cette traque est centrée sur ces personnifications du mal absolu qu’étaient les dignitaires nazis. Pour eux, survie et liberté post-WW2 ne sont possibles qu’à travers la schizophrénie et l’infiltration du quotidien… Ce qui ouvre cinématographiquement la voie à de passionnants traitements, comme le prouvent Un élève Doué de Bryan Singer ou The Stranger d’Orson Welles. Cela dit, c’est la quête personnelle de celui qui vise à les débusquer que propose un film tel que FRITZ BAUER, UN HÉROS ALLEMAND, à l’instar de Ces garcons qui venaient du brésil ou même OSS 117 rio ne répond plus, dans un style beaucoup plus léger.

Ce trailer promet ainsi une enquête riche et dense, mais également assez académique. Au vu de l’interprétation au cordeau de Burghart Klaußner, on peut espérer que le sujet ne phagocyte pas toute ambition formelle et artistique, même si les gimmicks du cinéma historique allemand (contrastes appuyés, photographie obligatoirement jaune, classicisme téléfilmique, interprétation monotone) ressortent fortement de cet aperçu. On se réjouit par ailleurs de retrouver l’énigmatique Ronald Zehrfeld (Phoenix, Barbara, Entre deux mondes), qui parvient généralement à tirer parti du monolithisme de son propre jeu pour insuffler du mystère à l’histoire et à son personnage.

FRITZ BAUER, UN HÉROS ALLEMAND sera projeté durant #Beaune2016 ; la sortie salles est quand à elle programmée au 4 mai 2016 !

INFORMATIONS

Titre original : Der Staat gegen Fritz Bauer
Réalisation : Lars Kraume
Scénario : Lars Kraume, Olivier Guez
Acteurs principaux : Burghart Klaußner, Ronald Zehrfeld, Lilith Stangenberg
Pays d’origine : Allemagne
Sortie : 13 avril 2016
Durée : 1h46min
Distributeur : ARP Sélection
Synopsis : En 1957, le juge Fritz Bauer apprend qu’Adolf Eichmann se cache à Buenos Aires. Les tribunaux allemands préfèrent tourner la page plutôt que le soutenir. Fritz Bauer décide alors de faire appel au Mossad, les services secrets israéliens.