Pour sa nouvelle mini-série, Ryan Murphy s’intéresse aux années 40-50 du cinéma américain, mêlant fiction et réalité. Des Oscars à Rock Hudson, HOLLYWOOD nous plonge dans le destin croisé de remarquables personnages.

Quelque temps après la Seconde Guerre mondiale, de jeunes Américains sont prêts à tout pour démarrer une carrière dans l’industrie cinématographique d’Hollywood. En plein âge d’or, ils vont découvrir les coulisses d’une industrie remplie d’inégalités et vont devoir se battre pour réaliser leurs rêves les plus profonds.

Hollywood © Netflix, Ryan Murphy Productions

« Et si vous pouviez réécrire l’histoire ? » Voilà comment Netflix et Ryan Murphy présentent la mini-série via leurs affiches promotionnelles. En 2019, c’est d’ailleurs Quentin Tarantino qui réécrivait lui aussi un moment historique de Los Angeles avec son désormais culte Once Upon A Time In Hollywood. Sauvant Sharon Tate de ses agresseurs, il se permet ainsi un geste révisionniste devenu marque de fabrique.

notre critique de Once Upon a Time in… Hollywood

Dans l’oeuvre de Ryan Murphy, c’est totalement différent. Le showrunner s’en sert pour livrer un discours contemporain et éloquent sur les inégalités sociales au sein d’une industrie bien installée. Se permettant de dénoncer discrètement des grandes filiales actuelles (le manque de personnages noirs et gay chez Disney par exemple), HOLLYWOOD réinvente les carrières de personnalités américaines des années 1940-50 en leur donnant un nouveau tournant. Rock Hudson, nouveau poulain d’Hollywood cachant son homosexualité, Anna May Wong, discriminée en raison de ses origines asiatiques ou encore Harry Willson, agent artistique aux méthodes condamnables à l’heure de l’ère #MeToo… Après le chef-d’oeuvre qu’est sa précédente série Pose, Ryan Murphy dénonce, souligne et corrige des erreurs qui ont agitées l’Histoire du Cinéma.

Hollywood ©Netflix, Ryan Murphy Productions

A travers les locaux et plateaux de ACE, major fictive de la série calquée sur les célèbres Warner et 20th Century Fox, les personnages évoluent au rythme de la production d’un blockbuster que peu veulent voir naître. Tel un récit choral, l’évolution de la jeune superstar Jack Castello (David Corenswet), du réalisateur en recherche de financements (Darren Criss), du scénariste afro-américain écarté (Jeremy Pope), de Rock Hudson (Jacke Picking) et de la future icône du cinéma Camilla Washington (Laura Harrier), incitent le spectateur à mesurer les difficultés de l’industrie cinématographique de l’époque. Le casting, pour certains habitués à travailler avec Ryan Murphy dans American Horror Story notamment, emporte la série vers les sommets avec leurs interprétations. Inspirées par la réelle histoire d’une station-service aux lourds secrets en passant par la cérémonie des oscars, les intrigues ne tombent pas dans le cliché et parviennent à soulever la curiosité et l’inattendu. Le dernier épisode se révèle par ailleurs légèrement décevant, manquant de faire chuter le message principal d’HOLLYWOOD.

La série n’en reste pas moins un petit bijou de divertissement, permettant par ses 7 épisodes de voyager dans une ère presque imaginaire de l’Histoire du Cinéma. Entre naïveté et ambiguïté, mensonges et vérités, Netflix livre avec HOLLYWOOD une de ses meilleures productions depuis la naissance de la plateforme. Une deuxième saison serait d’ailleurs, à l’heure actuelle, envisagée selon son créateur.

Robin G.

Votre avis ?

HOLLYWOOD, Ryan Murphy dépeint avec talent un âge d'or fantasmé du cinéma américain - Critique
Titre original : Hollywood
Création : Ryan Murphy, Ian Brenann • Casting : David Corenswet, Darren Criss, Laura Harrier, Joe Mantello, Dylan McDermott, Jeremy Pope
Date de sortie : 01 mai 2020 (Netflix)
Durée : 45-58 minutes
Genre : Drame historique • Nationalité: Etats-Unis
4.0REMARQUABLE
Avis des lecteurs 2 Avis

HOLLYWOOD, Ryan Murphy dépeint avec talent un âge d’or fantasmé du cinéma américain – Critique

0