VOYAGE OF TIME, nouvelle proposition radicale de Terrence Malick, est un moment singulier suspendu dans le temps et le cosmos.

Distribué sous les (mal)astucieuses séances uniques en Mai et Juin dernier, VOYAGE OF TIME, le documentaire métaphysique de Terrence Malick, avait de sérieux arguments pour titiller notre curiosité. Déjà à l’affiche cette année avec le poétique Song to Song, et conscient que la dernière partie de sa vie est désormais entamée, le Texan enchaîne frénétiquement les projets avec plus ou moins de réussite.

Prenant le contre-pieds des habituelles déambulations solitaires, Terrence Malick concentre dans VOYAGE OF TIME les monumentales images philosophiques de l’existence, de la providence et du temps qui ruisselle sur le sol fertile de l’évolution par lesquelles s’évadait déjà le majestueux The Tree of Life. Défile ainsi un périple sensoriel, une invitation à toucher du doigt l’insaisissable grandeur du cosmos et la prodigieuse apparition de la vie. Dès lors, seule la force surnaturelle d’une imagerie kaléidoscopique hypnotise le spectateur devant un tel resplendissement.

Photo du film VOYAGE OF TIME

Puis, les obsessions de Terrence Malick s’emparent de cette étrange expédition alors que Cate Blanchett murmure les grands questionnements qui découlent de l’éclosion explosive de l’univers. Le temps, la nature, la divinité et les origines de l’humanité forment un tel tourbillon d’éléments mystiques, ils nous affleurent au quotidien, qu’il demeurent inaccessibles. Et, comme toujours, le poème de Terrence Malick se glisse entre les coutures du montage, trouve son intensité lors d’un ballet sous-marin d’une merveilleuse beauté ou dans les rayons du soleil qui s’écrasent sur les visages brûlants de jeunes enfants insouciants.

“Laissez vous tenter par cette singulière odyssée qui traverse miraculeusement le temps.”

Hermétique par intermittence – on est chez Malick -, le film ne délivre aucune clé pour cerner toutes les intentions du réalisateur. Dès lors, comme une fâcheuse habitude, certaines séquences énigmatiques captées à la GoPo, jetées à la figure, tournent toujours à vide. Avec VOYAGE OF TIME, le cinéma de Terrence Malick semble avoir trouvé sa forme la plus radicale. Mais, après tout, cherchons nous vraiment toutes les réponses à ces interrogations qui nous dépassent ? Flirtant parfois avec le National Geographic rebattu, VOYAGE OF TIME reste une expérience envoûtante située à mi-chemin entre la splendeur et l’occulte. Alors, fermez les volets, activez le mode avion de votre smartphone et laissez vous tenter par cette singulière odyssée qui traverse miraculeusement le temps.

Sofiane

Votre avis ?
[SORTIE DVD] VOYAGE OF TIME
Titre original :Voyage of Time
Réalisation : Terrence Malick
Voix : Cate Blanchett
Date de sortie DVD : 13 septembre 2017
Durée : 1h30min
3.0HYPNOTIQUE
Avis des lecteurs 2 Avis