Contrairement à ce qu’on pensait, 2017 a continué comme 2016, avec les décès coup sur coup des comédiens John Hurt (22 janvier 1940-25 janvier 2017) et Emmanuelle Riva (24 février 1927-27 janvier 2017). Que nous réservera février ? Au moins, un joli panel de nouvelles sorties !

Les films nominés pour les Oscars nous arrivent enfin ! Après La La Land une semaine auparavant, on pourra découvrir Moonlight et Jackie dès la première semaine de février. Dans ce dernier, Natalie Portman réalise une performance impressionnante qui pourrait (devrait ?) lui valoir une nouvelle statuette après Black Swan. Et tandis qu’Ang Lee revient brillamment avec Un jour dans la vie de Billy Lynn, on ne peut que vous conseiller d’aller (re)découvrir le chef d’oeuvre de John Cassavetes, Love Streams, plutôt que de vous ruer sur la comédie décevante de Danny Boon, Raid Dingue, ou le film d’épouvante pas indispensable Le Cercle.

Pour la seconde semaine faisons simple, en mettant de côté la grosse machine Cinquante Nuances plus sombres, et en se focalisant sur le nouveau Scorsese ! Avec Silence le cinéaste réalise une oeuvre très personnelle sur le parcours de prêtres jésuites, au Japon, au XVIIe siècle. Visuellement impressionnant mais certainement difficile d’accès, il n’en sera pas moins incontournable. Il en va de même pour American Honey qui en 2h40 (tout de même) suit la relation chaotique mais sublime entre deux jeunes perdus dans le midwest américain.
Le 15 février, si les comédies de Philippe Lacheau (Alibi.com) et Guillaume Canet (RocknRoll) ne nous ont pas convaincu, et que le nouvel opus d’Underworld nous a carrément piqué les yeux, on vous invite à vous diriger vers l’étrange et le fantastique, avec l’angoissant Dans la forêt de Gilles Marchand et le dérangeant A Cure of Life de Gore Verbinski. Pour plus de délicatesse, Jeff Nichols offre avec Loving une oeuvre particulièrement belle et délicate à ne pas manquer.

Oscar toujours en quatrième semaine avec Fences, de et avec Denzel Washington. Avec ce rôle l’acteur pourrait bien créer la surprise aux Oscars. Moins sur pour Lion, efficace en mélo tire larmes, mais a priori insuffisant face à la concurrence. Par ailleurs on notera les innombrables personnalités de James McAvoy dans Split, et que Keanu Reeves reprend du service pour tout défourailler dans John Wick 2. Espérons que face au thriller de Shyamalan et les gunfights de ce cher John, les films plus intimistes comme Noces, Chez nous, Certaines Femmes et Les Derniers Parisiens, pourront exister.

Excellent mois de cinéma à tous.

En bleu :
L’AVIS du rédacteur sur twitter

En rose :
La CRITIQUE sur le blog du cinéma

★☆☆☆☆ = on a pas aimé
★★☆☆☆ = pourquoi pas
★★★☆☆ = bon film sans plus
★★★★☆ = très bien
★★★★★ = COURREZ-Y !

ERROR: An iframe should be displayed here but your browser version does not support iframes. Please update your browser to its most recent version and try again.

 

 

image_pdfimage_print