Ah le mois de mai ! Cannes, ses cocotiers, ses plages, et la Palme, évidemment. Mais pendant que la majorité de l’industrie du cinéma se fait bronzer sur la croisette et décuve des soirées de la veille, le cinéma ne s’arrête pas dans les salles obscurs !

Le 4 mai tentera de se mettre à la hauteur de la sulfureuse Virginie Efira avec la très sympathique comédie Un Homme à la hauteur, tandis que Ryan Reynolds verra sa mémoire d’agent de la CIA implantée dans un Kevin Costner condamné à mort dans Criminal. De leur côté, et Guillaume Gouix joueront les Braqueurs et Taron Egerton essaiera de prendre son envol dans Eddie the Eagle.
Le 11 mai Cannes s’invite dans les salles ! , le nouveau et très attendu film de Shane Black, Café Society, le millième film de Woody Allen, et Ma Loute de Bruno Dumont sortiront cette semaine et seront présentés durant la Quinzaine. Il faudra également compter sur Money Monsters de Jodie Foster ainsi que sur , de suite, de et avec Richard Berry, qui s’attaque à l’affaire du gang des barbares (2006).

Nouveau combat de super-héros le 18 mai avec X-Men: Apocalypse ! De son côté, Almodovar devrait retrouver son cinéma avec et on pourra dire un dernier au revoir à ce cher Robin Williams dans Boulevard, ou simplement partir à la découverte du Voyage de Fanny. Sans oublier la ressortie qui fait plaisir, avec L’Impasse (1994) de Brian De Palma, que nous avions rencontré à Beaune.
Enfin, mai se refermera tranquillement avec une modeste adaptation d’un des jeux vidéo les plus populaire (Warcraft) par ci, un nouveau Verhoven (Elle) par là, ou encore un combat de coq en compagnie de Mads Mikkelsen (Men & Chicken).

Excellent mois de cinéma à tous.

 

☆☆☆☆ = rien à sauver | ★☆☆☆ = pas terrible quand même | ★★☆☆ = pas mal, mais ça laisse sur sa faim | ★★★☆ = Plutôt cool | ★★★★= Courrez-y !

swatches1.png: l’AVIS du rédacteur sur twitter

xsxsxxsxsx: la CRITIQUE sur le blog du cinéma

2-2798135-1-195x195-04f6ce086f05f94504317426392acf7a: juste les ÉTOILES

Nous nous excusons d’avance auprès des utilisateurs de smartphones et tablettes ; nous savons que cet article ne s’adapte pas à ces supports et cherchons activement une solution
LES SORTIES DU 4 mai 2016

Un homme à la hauteur de Laurent Tirard
TINI – La nouvelle vie de Violetta de Juan Pablo Buscarini
Criminal – Un espion dans la tête de Ariel Vromen
Eddie The Eagle de Dexter Fletcher
Braqueurs de Julien Leclercq
Vendeur de Sylvain Desclous
Mr. Holmes de Bill Condon
La Résurrection du Christ de Kevin Reynolds
Baden Baden de Rachel Lang (II)
Krampus de Michael Dougherty
Les Amants de Caracas de Lorenzo Vigas Castes
Red Amnesia de Wang Xiaoshuai
La Poursuite infernale (1946) de John Ford
Chaînes conjugales (1949) de Joseph L. Mankiewicz
Spartacus (1960) de Stanley Kubrick

LES SORTIES DU 11 mai 2016

The Nice Guys de Shane Black
Angry Birds – Le Film de Clay Kaytis et Fergal Reilly
de Jason Moore
Money Monster de Jodie Foster
Café Society de Woody Allen
Ma Loute de Bruno Dumont
Tout, tout de suite de Richard Berry
Hana et Alice mènent l’enquête de Shunji Iwai
La Visita de Mauricio López Fernández
Mauvaise Graine de Claudio Caligari
L’Ange blessé de Emir Baigazin
La Maison des étrangers (1949) de Joseph L. Mankiewicz
Exodus (1960) de Otto Preminger
Blow Up (1966) de Michelangelo Antonioni

LES SORTIES DU 18 mai 2016

X-Men: Apocalypse de Bryan Singer
Julieta de Pedro Almodovar
Boulevard de Dito Montiel
Le voyage de Fanny de Lola Doillon
Marc Saint Georges « Le Long solo » de Albert Fautré
Marc Saint Georges « The Savior » de Albert Fautré
Rohmer, Préludes de Eric Rohmer
André et les martiens de Philippe Lespinasse
L’Impasse (1993) de Brian De Palma
L’Esprit de la ruche (1973) de Victor Erice

LES SORTIES DU 25 mai 2016

Warcraft : Le commencement de Duncan Jones
Elle de Paul Verhoeven
de Garry Marshall
L’Origine de la violence de Élie Chouraqui
Men & Chicken de Anders Thomas Jensen
De Douces Paroles de Shemi Zarhin
La vie nous appartient de Alex K. Lee
John From de João Nicolau
Ultimo Tango de German Kral
La Comtesse aux pieds nus (1954) de Joseph L. Mankiewicz
Zabriskie Point (1970) de Michelangelo Antonioni
Fievel et le nouveau monde (1986) de Don Bluth

LE FESTIVAL DE CANNES SUR LE BLOG DU CINÉMA
Cannes 2016 affiche