On doit à Pascal Thomas de charmants films comme La Dilettante ou les aventures de Prudence et Bélisaire Beresford. Il revient avec un À CAUSE DES FILLES..?, ennuyeux comme le sont les mariages ratés.

Pascal Thomas nous avait habitué à de jolis films au charme et à l’humour délicieusement désuets et au propos plus profond que ne le laissait entendre le ton léger. Il revient avec un film qui se révèle très inégal et globalement ennuyeux, comme peuvent d’ailleurs l’être les mariages.

Car À CAUSE DES FILLES..? commence par un mariage. Mais Céleste a à peine le temps de profiter de son mari Christophe, qu’il s’enfuit déjà sans vergogne avec sa maîtresse devant tous les invités. Le marié, c’est Frédéric Beigbeder et c’est le premier d’une longue liste de name dropping de mondains parisiens que le réalisateur semble s’être amusé à faire venir dans son film. Le repas de mariage aura bien lieu. Car après tout, ces bobos parisiens présentés comme extrêmement superficiels ont fait le déplacement sur le Bassin d’Arcachon. Sans éprouver beaucoup d’empathie pour la jeune mariée, ils se sustenteront de quelques huîtres accompagnées de vin blanc, tout en conversant sur la vie, les femmes et l’amour. Photo du film À CAUSE DES FILLES ..?Pascal Thomas s’enorgueillit d’écrire son scénario au fur et à mesure du tournage. Mais tout du long de À CAUSE DES FILLES..?, on a eu la désagréable impression qu’il a surtout offert un écrin à une palanquée d’acteurs. À certains qu’on voit finalement assez peu au cinéma (Pierre Richard, Alexandra Stewart, Bernard Menez). Et à d’autres, dont on se demande encore ce qu’ils sont venus faire dans cette galère, tant ils se retrouvent dans des situations plus que pathétiques et complètement dénuées d’humour (Louis-Do de Lencquesaing, Audrey Fleurot, François Morel).

De fait, À CAUSE DES FILLES.. ? est une succession de tableaux illustrant les anecdotes racontées par les invités à leur sujet ou non, et dont le seul point commun est de mettre en exergue la femme ou plutôt « la fille ». Et évidemment son rôle dans l’amour, sa façon de le rencontrer et de le faire durer. Les scénettes n’ont pas de titres mais abordent les thèmes divers de la séduction, des sites de rencontres, de rendez-vous manqués, de chagrin d’amour, de paternité ou de rapport à la mort.

À CAUSE DES FILLES..? est un film affligeant et misogyne, qui manque de liant, de rythme, de fond et d’humour.

Ce qui est regrettable, c’est que la quasi-totalité des anecdotes présentent les femmes comme manipulatrices, menteuses, voire inconscientes. Et presque toujours responsables des malheurs qu’elles ont provoqué chez les pauvres bougres. À CAUSE DES FILLES..? apparaît même profondément misogyne, dans une ère post #MeToo à laquelle le réalisateur semble avoir échappé. Et ce n’est pas parce que le titre comporte deux points de suspension et un point d’interrogation qu’on l’absout de cette façon dérangeante de prendre le spectateur à témoin.

Car le cinéma de Pascal Thomas (73 ans) est dans la même lignée que Belles familles de Jean-Paul Rappeneau (86 ans) ou à Voyez comme on danse adapté du roman de Joseph Connelly (70 ans). Il est d’une autre génération, avec une mise en scène d’un autre temps qu’on a déjà tellement vue et qu’on n’a plus envie de voir. Les leçons de vie et les grandes pensées à deux balles sont distillées par les interprètes de cet entre soi, du style : « Les types, il y a ceux qui partent et ceux qui restent », ou « Une chose que je ne comprends pas chez les femmes, c’est leur intérêt pour les hommes ».

Seule la première histoire a trouvé grâce à nos yeux, montrant un José Garcia émouvant dans son rôle de père qui apprend la vérité. Mais elle est bien loin de suffire pour sauver À CAUSE DES FILLES..? , film affligeant sans queue ni tête, parsemé de chants incessants qui cassent les oreilles et ne comblent nullement un manque de liant, de rythme, de fonds, de sens et d’humour.

Sylvie-Noëlle

Votre avis ?

À CAUSE DES FILLES..? : réflexions vaseuses sur l'amour - Critique
Titre original : À cause des filles
Réalisation : Pascal Thomas
Scénario : Pascal Thomas, Nathalie Lafaurie
Acteurs principaux : José Garcia, Marie-José Croze, Audrey Fleurot, Rossy de Palma
Date de sortie : 30 janvier 2019
Durée : 1h40 min
1.0Raté
Avis des lecteurs 0 Avis

À CAUSE DES FILLES..? : réflexions vaseuses sur l’amour – Critique

0