L’été étant maintenant bien entamé, il se profile à l’horizon la rentrée et la période de Noël. On le sait maintenant, dans la dernière ligne droite, des films tirent leur épingle du jeu et arrivent, au final, à truster des places importantes dans les bilans de fin d’année. A n’en pas douter, ça risque d’être encore le cas pour 2017, bien que des films majeurs (dans le cadre de l’année, évidement) soient déjà sortis, comme par exemple La La Land, The Lost City of Z, Dunkerque, Logan, Silence ou Split.

Afin de se préparer au mieux pour ces prochains mois, on vous propose une petite sélection, non exhaustive, des futures sorties à guetter du coin de l’œil. Promis, il y en aura pour tous les goûts et pour tous les genres.

Les blockbusters toujours présents

Que serait une fin d’année sans son lot de blockbusters imposants ? Et là, encore une fois, du lourd est au programme. Denis Villeneuve ouvrira le bal le 4 octobre avec son tant attendu Blade Runner 2049, suite du film culte réalisé par Ridley Scott. Un projet autour duquel les attentes sont aussi démesurées que fragiles. Moins hypé mais bien attendu, Kingsman : Le Cercle d’Or sera à n’en pas douter l’atout fun de notre automne (11 octobre). Puis les très très grosses cylindrées vont venir envahir l’espace. A commencer par Thor : Ragnarok le 25 octobre, troisième volet des aventures de l’homme au marteau. DC contre-attaquera le 15 novembre avec le massif Justice League dirigé par Zack Znyder. Si on guettera ces deux sorties, aucune attente particulière est placée en eux tant on commence à avoir l’habitude des super-héros au cinéma…

Après Cars 3, Pixar fera une deuxième apparition le 29 novembre avec Coco, un film que l’on est curieux de voir puisqu’il se déroulera dans l’atypique cadre de la Fête des Morts au Mexique et verra un jeune musicien être propulsé dans le pays des morts. Tout un programme ! Puis, viendra l’inévitable clou du spectacle : Star Wars – Les Derniers Jedis en salles le 13 décembre. Réalisé par Rian Johnson, ce nouveau volet nous a sacrément bien mis l’eau à la bouche avec sa bande-annonce. Dire que nos attentes sont énormes à son sujet relève de l’euphémisme… Si avec tout ça vous n’êtes pas rassasié, libre à vous de vous aventurer le 20 décembre voir Jumanji : Bienvenue dans la Jungle, un énième remake qui s’annonce aussi débile qu’inutile.


Les auteurs et le cinéma indé vont envoyer du lourd !

Du côté des réalisateurs que l’on suit attentivement, y a pas à tortiller du cul, la fin d’année risque d’envoyer du lourd ! Pour nous mettre la pression d’entrée, Darren Aronofsky arrivera le 13 septembre avec son mystérieux Mother!, un thriller horrifique avec Jennifer Lawrence en tête d’affiche. La même semaine, le fabuleux Good Time avec Robert Pattinson sera enfin visible en salles et on vous conseille de vous ruer le voir (notre critique). La badass Kathryn Bigelow portera ensuite à l’écran les émeutes de Detroit dans… Detroit (11 octobre). La semaine suivante, ça ne sera rien d’autre que The Square, la Palme d’Or du dernier Festival de Cannes que le public pourra enfin savourer (notre critique). Logan Lucky chargera encore plus le mois d’octobre puisque c’est le 25 que le nouveau Steven Soderbergh sera enfin en salles ! Cette histoire de casses risque fortement de marquer notre fin d’année. 

N’espérez pas que novembre nous laisse du répit. Oh non ! On peut carrément dire que le rythme d’être encore plus intense. Jugez-en par vous-même : Le Fidèle de Michael R. Roskam (1er novembre), Mise à Mort du Cerf Sacré de Yórgos Lánthimos (1er novembre, notre critique), The Foreigner de Martin Campbell avec Jackie Chan qui veut venger la mort de sa fille (8 novembre), Le Musée des Merveilles de Todd Haynes qui nous a enthousiasmé à Cannes (15 novembre, notre critique), Tesnota : Une Vie à l’Etroit de Kantemir Balagov (15 novembre, un premier film russe FOR-MI-DA-BLE !), Battle of Sexes de Jonathan Dayton et Valerie Faris sur le combat des femmes dans l’univers du tennis (22 novembre, avec Emma Stone et Steve Carrell), La Lune de Jupiter de Kornél Mundruczó (22 novembre pour les amateurs de plans séquences, notre critique), Le Bonhomme de Neige de Tomas Alfredson (29 novembre, un thriller enneigé porté par Michel Fassbender) puis le très énigmatique 2017 Cloverfield Movie (on suppose que le titre est non définitif), nouvelle pierre ajoutée à l’édifice Cloverfield qui se déroulera cette fois dans l’espace. Rien que ça !

En décembre, Star Wars oblige, personne n’a le courage d’envoyer trop la sauce en face. A noter tout de même deux sorties ! Bienvenue à Suburbicon, le prometteur nouveau long-métrage de Georges Clooney prévu le 6 décembre puis The Florida Project le 20 décembre, l’inégal mais charmant film de Sean Baker avec la bête Willem Dafoe.


Prometteur cinéma français

Pour votre bien, on a volontairement écarté un tas de futurs films français qui s’annoncent nazes (exemple : Le Petit Spirou) afin d’alléger la sélection.

Les amateurs du cinéma de Mathieu Amalric seront contents, le 6 septembre sort son atypique biopic sur Barbara. Vu à Cannes, il ne nous a pas franchement emballé mais la proposition a le mérite d’exister. Septembre toujours, Michel Hazanavicius sortira Le Redoutable (13 septembre), un autre biopic sur Godard que l’on a aussi pu voir à Cannes (notre critique). Le duo Toledano/Nakache sortira le 4 octobre son nouveau film, Le Sens de la Fête, réunissant au casting Jean-Pierre Bacri, Jean-Paul Rouve, Gilles Lelouche et Vincent Macaigne. Au rayon sérieux, Happy End de Haneke apportera une dose de solennité (notre critique). Lacoqueluche de cinéma français Omar Sy sera à l’affiche de Knock (18 octobre), dans le rôle d’un médecin manipulateur. Parmi toutes les sorties françaises, Au revoir là-haut (25 octobre) d’Albert Dupontel est celle qui affiche le plus son ambition puisqu’il s’agit de l’adaptation du roman homonyme ayant décroché le Prix Goncourt en 2013. L’histoire se déroule durant les années folles et met en scène deux rescapés des tranchées qui s’allient pour monter une arnaque aux monuments aux morts. Premier film de la réalisatrice Léonor Sérraille, Jeune Femme est un film qui mérite d’être vu car il affiche une fraîcheur dingue, le tout porté par une Lætitia Dosch fulgurante. En attendant la sortie en salles le 1er novembre, vous pouvez toujours patienter avec notre critique. Nekfeu face à Catherine Deneuve, ça vous tente ? C’est en tout cas la promesse de Tout Nous Sépare, nouveau film de Thierry Klifa qui sortira le 8 novembre. L’étoile montante Finnegan Oldfield face à Isabelle Huppert, ça vous tente aussi ? C’est également la promesse de Marvin, réalisé par Anne Fontaine qui sortira pour sa part le 22 novembre. En guise de conclusion, Xavier Beauvois présentera le 6 décembre son tant attendu Les Gardiennes, que l’on espérait à Cannes. Cette ode aux femmes courageuses attendant le retour de leurs maris partis au front s’annonce comme un moment de cinéma qu’il ne faudra pas louper.

Maxime Bedini

Quelles sont vos attentes ? Réagissez !

Nous signaler une erreur dans l’article ?
Sélectionnez le texte (140 caractères maximum) en question et appuyez sur Ctrl+Entrée.

Tour d’horizon des sorties de la fin d’année 2017

0

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :